Sommaire

Si l’alimentation doit représenter un plaisir au-delà du besoin vital à assouvir, elle est également un important maillon de la chaîne qui constitue l’équilibre psychologique. Dans son livre « Bien manger pour ne plus déprimer », publié aux éditions Odile Jacob, le docteur Guillaume Fond met justement en évidence le rôle central que joue l’alimentation sur notre santé mentale. En effet, l’équilibre psychologique ne dépend pas uniquement du contexte environnemental et des caractéristiques propres à chacun puisqu’il est également conditionné par la relation à l’alimentation.

L’importance capitale de l’hydratation sur la santé

Chercheur aux hôpitaux universitaires de Marseille et médecin psychiatre, le docteur Guillaume Fond ne manque pas de rappeler que l’hydratation constitue elle aussi un élément essentiel à la santé mentale. « La meilleure chose à faire lorsque vous avez un coup de barre est de sauter dix fois sur place (ce qui fera monter l’afflux sanguin au cerveau) et de boire de l’eau (qui passera dans votre sang, améliorant la pression artérielle, donc la perfusion des tissus) », explique le spécialiste.

Essentielle à la bonne santé de l’organisme et du cerveau, l’hydratation exerce une influence majeure sur le quotidien de chacun.

Pourquoi l’hydratation est-elle importante pour le cerveau ?

Alors que les autorités sanitaires rappellent régulièrement qu’un apport quotidien d’eau, entre 1,5 et 2,5 litres par jour, est nécessaire pour maintenir un organisme en bonne santé, de nombreux chercheurs se sont penchés sur les potentiels effets du manque d’hydratation. Dans son livre, le docteur Fond partage justement les résultats édifiants de deux études menées à l’internationale.

La première, une étude iranienne rapporte que la consommation journalière de moins de deux verres d’eau a été directement associée à un risque doublé de dépression. Par ailleurs, une étude conduite par des chercheurs américains, a révélé que la quantité d’eau par jour avait une réelle influence sur l’état général de l’humeur des femmes.

Aussi, les nombreux travaux réalisés ont permis de démontrer que l’eau en grande quantité était véritablement nécessaire pour maintenir ses capacités cognitives et qu’une déshydratation pouvait entraîner des altérations cérébrales considérables sur le long terme.

Faut-il boire l’eau du robinet ou plutôt l’eau en bouteille ?

Les eaux minérales et eaux de source viennent de nappes souterraines et font parfois l’objet de certains traitements visant à diminuer la concentration d’éléments potentiellement nocifs pour la santé. Pour autant, les eaux minérales sont souvent plébiscitées pour leur forte concentration en minéraux et en font des atouts santé considérables. « Il n’existe pas d’études explorant les effets de l’eau minérale sur le fonctionnement du cerveau. Toutefois, la consommation d’eau minérale a montré un intérêt sur la régulation de la pression artérielle, du glucose sanguin, des triglycérides et du cholestérol HDL, ce qui peut avoir un intérêt dans la préservation du cerveau ».

Toutefois, il est nécessaire de faire attention, le docteur Fond ne manquant pas de rappeler que «toutes les eaux minérales ne conviennent pas à une consommation quotidienne par ailleurs par cette forte prévalence de minéraux qui peut devenir toxique ».

L’eau du robinet, quant à elle, ne manque pas de s’attirer les faveurs de nombreux spécialistes, contrairement à certaines idées reçues. Si la qualité de l’eau varie en fonction de sa localisation régionale et du traitement qu’elle subit, la France reste l’un des pays les plus réglementaires en ce qui concerne le contrôle et le traitement de l’eau du robinet. Moins chère à l’achat que l’eau en bouteille et moins problématique au niveau de l’écologie, l’eau du robinet pourrait également améliorer les fonctions d’apprentissage et de mémoire, à l’image de l’eau minérale, selon une étude chinoise de 2016.

Par quoi peut-on remplacer l’eau ?

Soda ou plutôt jus de fruits, pour remplacer l’eau ? « Ni l’un ni l’autre », répond le spécialiste, rappelant alors que l’eau reste, dans tous les cas, la meilleure solution pour se maintenir en bonne santé mentale et physique, « les jus de fruits sont riches en sucres rapides et augmentent le risque de cancer». Toutefois, le docteur Fond donne quelques conseils et astuces, pour se faire plaisir tout en limitant les dégâts.

Vous êtes en terrasse et vous souhaitez vous accorder un petit plaisir à consommer ? Optez pour l’eau pétillante, le citron ou le pamplemousse pressé et « évitez les jus de fruits en bouteille qui ont perdu la majeure partie de leurs nutriments ». Autre astuce du spécialiste en cas d’addiction ou d’envie difficile à contrôler, ce qui peut arriver et se comprendre parfois : « Buvez un verre d’eau avant chaque consommation de soda. Ainsi, vous étancherez votre soif, et c’est généralement suffisant pour prendre conscience que c’est de l’eau que notre organisme réclamait et non du soda ».

> Les biens rares des plus grands promoteurs sont sur Immo.planet !

mots-clés : eau, Santé mentale
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.