"J'ai entendu parler des vertus du régime cétogène pour perdre du poids. Je voudrais me lancer, mais je souffre de mauvais cholestérol. Pensez-vous que consommer des matières grasses au quotidien puisse être dangereux pour moi ?"

Annie, 65 ans

Raphaël Gruman, nutritionniste et ambassadeur de Medisite vous répond

Bonjour Annie,

C’est vrai qu’il faut rester vigilant avec le régime cétogène lorsque l’on souffre d’hypercholestérolémie. Cependant, sachez que le surpoids est souvent à l'origine d’un déséquilibre du taux de cholestérol (LDL élevé et HDL bas). En effet, en surpoids, le corps produit du mauvais cholestérol au détriment du bon. Donc en perdant du poids, le ratio du cholestérol se rétabli et le taux global à tendance à diminuer.

De plus, le régime cétogène préconise d’augmenter les apports de graisses au détriment des apports de glucides. Cependant, ce sont les graisses végétales qu’il faut augmenter et non les graisses animales. Les graisses végétales sont insaturées et bénéfiques au système cardiovasculaire. La consommation de ces graisses aurait d’ailleurs tendance à réduire votre taux de LDL-Cholestérol et à augmenter votre taux de HDL-Cholestérol.

Par conséquent, je vous conseille de vous faire accompagner par un professionnel de la nutrition afin d’adapter au mieux le programme cétogène à votre rythme de vie et vos besoins.

3 choses à savoir sur le régime cétogène

Le régime cétogène se base sur une alimentation riche en lipides et implique de réduire considérablement la consommation de glucides pour provoquer un état de cétose.

Une assiette du régime cétogène réunit essentiellement des matières grasses : poissons gras, volaille, viande rouge, œuf, beurre, huile végétale, vinaigre, olive, avocat, fromage à pâte dure… C'est notamment pour cette raison qu'il attire de nombreuses personnes. En contre-partie ? Ce régime implique de limiter les glucides afin que le corps puise dans ses réserves de glucides entreposées au niveau des muscles et du foie appelées réserves de "glycogène". Ce régime consiste ainsi à éviter les glucides en supprimant les sucres et les féculents. Exit le pain, les pâtes et les pommes de terre.

Ce régime est connu pour entraîner de bons résultats en termes de perte de poids. Il ne fait toutefois pas l’unanimité auprès des nutritionnistes. Il peut engendrer des risques chez certains patients. Si vous avez des antécédents comme du diabète, des maladies cardiaques, rénales ou autres, consultez un professionnel avant de vous lancer.

Adressez vos courriers à redaction@medisite.fr

Sources

Merci à Raphaël Gruman, nutritionniste et ambassadeur de Medisite 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.