L'ionisation des aliments, comment ça fonctionne ?

Pour éliminer les insectes et autres organismes susceptibles de se développer dans certains fruits et de légumes, certains producteurs français et européens pratiquent la technique dite de « ionisation ». Cette méthode consiste à impulser des rayonnements ionisants (rayons gamma, isotopes radioactifs…) sur certains produits afin d’inhiber le processus de la germination et de ralentir leur mûrissement. Si ces procédés facilitent les transports longue distance ainsi que les stockages prolongés, ils ont également un impact sur la qualité nutritionnelle de ces aliments, voire sur leur goût.

L'ionisation des aliments, quel impact sur la santé ?

De nombreux scientifiques tirent la sonnette d’alarme et dénoncent les risques de cancérogenèse liés à l’ionisation des aliments. Si cette pratique ne rend pas les produits radioactifs, elle peut toutefois favoriser la formation de cyclobutanones, suite à l'irradiation d'acides gras, mais également de radicaux libres, de toluène ou encore de benzène. Or, ces composés sont réputés pour leur nocivité sur les cellules et les gènes humains. Aujourd’hui, le bio reste la meilleure alternative pour être sûr de ne pas consommer de produits irradiés puisque cette technique est interdite dans le cadre de cette pratique agricole et industrielle.

En recherche d'emploi, Retraité ou Actif ? Envie de se reconvertir et de lancer son projet ? Découvrez la formation à 0€ pour y parvenir en cliquant ici >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.