Sommaire

Le four à micro-ondes, bien que présent dans nos cuisines depuis une bonne trentaine d’années, trimballe toujours avec lui quelques préjugés. Il serait néfaste pour notre santé, ferait perdre à nos aliments leurs nutriments, chaufferait mal, ne servirait pas à cuisiner … Toutes ces idées sont à déconstruire. Tout d’abord, il est important de comprendre comment fonctionne cet appareil.

Micro-ondes : comment fonctionne-t-il ?

Dans un micro-onde, se trouve un magnétron. Il s'agit d'un tube électronique qui permet la transformation de l’énergie électrique en énergie électromagnétique. Les ondes ainsi produites, réfléchies par les parois en métal, sont absorbées par les molécules d’eau qui composent nos boissons et nos plats.

Avant la cuisson, ces molécules d’eau vont dans tous les sens, elles n’ont pas de direction particulière. Les micro-ondes poussent ces molécules à s’orienter en direction du champ magnétique qui est tournant. Elles changent alors de direction un milliard de fois par seconde, elles pivotent sur elles-mêmes et entrent en collision avec leurs voisines. Cette soudaine agitation produit de la chaleur qui chauffe ou réchauffe nos aliments.

On peut alors craindre - et c’est souvent ce qui est reproché au four à micro-ondes - que cette énergie électromagnétique ne soit néfaste pour notre santé. Il n’en est rien ! Il est à noter tout d’abord que lorsque l’appareil est éteint, il n’émet plus d’ondes. La diffusion de celles-ci est donc d’une relative courte durée. Ensuite, la cuisson via cet électroménager serait en fait la meilleure façon de conserver les nutriments contenus dans les aliments. Que les anxieux se rassurent, il vaut mieux préférer une cuisson au micro-onde qu’à l’eau. En effet, les nutriments resteront là où ils sont plutôt que de partir avec l’eau de cuisson. Tout comme il est préférable d’opter pour une cuisson à la vapeur plutôt qu’à l’eau. Ainsi vous gardez précieusement les antioxydants de vos légumes qui préservent du vieillissement de la peau ou de certaines maladies.

Approcher un micro-onde en marche n’est pas dangereux contrairement à ce que l’on peut penser. Cela si, bien sûr, votre four est en bon état. Certaines fuites sont cependant possibles. Choisissez pour cela un appareil normé CENELEC (Comité européen pour la normalisation électrotechnique). En effet, ces institutions ont fixé une limite d’exposition à 50 Watts par mètre carré en n’importe quel point distance de 5 cm des surfaces extérieures du four.

En revanche, soyez prudent dans le choix du récipient. Exit les plats en plastique ! Ceux-ci peuvent en effet relâcher des substances toxiques comme des perturbateurs endocriniens sous l’effet de la chaleur. Vous le savez certainement, mais les réceptacles en métal ne vont pas au micro-onde, sinon gare à l’explosion.

Cuisiner avec un four à micro-onde

Un micro-onde ne sert pas qu’à réchauffer, loin de là ! Vous avez peut-être vu passer la tendance des "mug-cake" ces gâteaux cuisinés entièrement dans un mug. Sachez qu’il existe une multitude d'alternatives healthy et rapides. En plus, petit bonus, la cuisson micro-onde permet de garder les nutriments des ingrédients utilisés. Doublement bon pour la santé !

Voici cinq recettes de gâteaux saines et équilibrées à réaliser en mode express.

Construisons votre suite de carrière idéale ! Découvrez notre programme de 24h formation sur mesure - Cliquez ici !

Sources

Remerciement à Mathilde Gibeaux, nutritionniste

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.