Sommaire

Le stress diminue l’espérance de vie

Si vous recherchez l’équilibre intérieur et l’épanouissement, la philosophie japonaise pourrait bien vous aider. Et c’est d’ailleurs d’autant plus important que vivre heureux aiderait à vivre plus longtemps et en bonne santé.

Les Japonais ont une meilleure espérance de vie que les Français

L’espérance de vie en bonne santé évalue, à la naissance, le nombre d’années qu’une personne peut compter vivre sans souffrir d’incapacité dans les gestes de la vie quotidienne. En France, l’Insee indique que cet âge moyen se situe à 85,8 ans pour les femmes et 80,3 ans pour les hommes. Au Japon, ces chiffres grimpent respectivement à 88,1 ans et 81,9 ans. Cette différence ne peut pas s’expliquer par le niveau de vie car, le Japon comme la France, font partie de ce que l’on appelle les “pays riches”. Le régime alimentaire peut en partie le faire : les Japonais mangent moins de viandes rouges, de produits laitiers et de sucres que les occidentaux et s’alimentent plus de poissons, de fruits de mer et de végétaux. Selon l'Observatoire de la Prévention de l'Institut de Cardiologie de Montréal, "cette longévité exceptionnelle s'explique par un faible taux d'obésité et un régime alimentaire unique, caractérisé par une faible consommation de viande rouge, et une consommation élevée de poissions et d'aliments provenant de plantes tels que le soja et le thé". Comparativement aux Canadiens, Français, Italiens et Américains, les Japonais consomment beaucoup moins de viande (particulièrement la viande de bœuf), de produits laitiers, de sucres et d’édulcorants, de fruits et de pommes de terre. Mais il semblerait que leur état d’esprit les aide aussi à se maintenir en bonne santé.

Espérance de vie et stress ne font pas bon ménage

Une étude publiée dans la revue Nature en septembre 2019 avance que le stress diminue l’espérance de vie. En effet, les scientifiques se sont aperçus que l'adrénaline, ou “hormone du stress”, activait la libération d'une molécule bloquant les gènes protecteurs de l'organisme contre le stress environnemental tels que la chaleur, la faim ou encore le stress oxydatif. Cela est particulièrement problématique car ce dernier endommage les cellules et accélère le vieillissement.

Plusieurs méthodes permettent de lutter contre le stress : la relaxation, le recours aux huiles essentielles, aux tisanes… Des astuces qui aident à se calmer et à s’apaiser, mais qui n’empêchent pas forcément la montée du stress. Alors pour couper le mal par la racine, pourquoi ne pas changer votre vision des choses, en vous inspirant de ces philosophies japonaises ?

L’Oubaitori, l’art de vivre qui rend heureux

Cette philosophie pourrait être particulièrement intéressante à appliquer à cette époque où nous passons beaucoup de temps à scruter les réseaux sociaux. En effet, “oubaitori” est un idiome japonais qui pourrait se traduire par "l'art de ne jamais se comparer aux autres".

Chaque fleur pousse à son rythme

C’est naturel, nous avons souvent tendance à enjoliver la vie des autres, à croire qu’ils ont plus de chance que nous ou qu’ils ont une existence plus intéressante. Pour éviter ces raccourcis mentaux qui peuvent gâcher la vie, les Japonais s’inspirent de la nature et notamment de la végétation. Le kanji associé à l’Oubaitori provient de quatre arbres fruitiers qui fleurissent au printemps : l’abricotier, le pêcher, le prunier et le cerisier. Quatre espèces qui ne grandissent pas de la même façon. Chacune y va à son propre rythme. C’est la même chose pour nous, les êtres humains : qu’importe le temps que l'on prend pour réussir quelque chose, si on le veut vraiment, on y arrivera. Se comparer à un autre individu qui y parviendrait plus vite n’a aucun sens car il n’a pas forcément le même parcours de vie, les mêmes capacités ou ambitions.

En réussissant à appliquer cette philosophie au quotidien, il y a de fortes chances que vous soyez plus heureux et plus serein. Et pour la compléter, vous pouvez aussi vous inspirer de l’Ikigai.

L’Ikigai, pour trouver sa raison d’être

Ikigai” vient de “iki”, soit “vie” en français, et “gai” qui se traduit par “ce qui vaut la peine et a de la valeur”. Pour les Japonais, l’Ikigai est ce qui donne envie de se lever le matin. C’est ce qui apporte du sens à la vie et permet d’être heureux de ce que nous avons.

Comment trouver son Ikigai ?

Ce n’est pas toujours facile de trouver son Ikigai, mais pour y parvenir vous pouvez créer un tableau en listant “ce que j’aime”, “ce pour quoi je suis doué(e)”, “ce pour quoi je suis payé(e)” et “ce dont le monde a besoin”.
Par exemple, si vous êtes doué pour quelque chose et que vous êtes payé pour le faire, cela signifie que vous avez trouvé une profession qui vous convient. Si en plus vous aimez faire cette chose, c’est que vous exercez un métier passion. Et si en plus c’est un métier “utile” à la société, vous avez tout gagné, car vous ressentirez alors un sentiment d’autosatisfaction.

Pas d’inquiétude si vous n’êtes pas encore parvenu à trouver cet Ikigai : vous en possédez forcément un mais la recherche peut être longue. Elle peut aussi s’apparenter à une quête à mener tout au long de la vie. Par ailleurs, chacun peut avoir plusieurs Ikigai et l’Ikigai de nos 20 ans ne sera pas forcément le même que celui de nos 70 ans. Enfin, l’Ikigai ne se manifeste pas uniquement dans le travail, il est possible que ce soit un combat, un idéal à atteindre, une activité appréciée, une passion artistique, etc.

Apprécier le moment présent avec l’Ichigo Ichie

L’expression japonaise “ichigo ichie” signifie littéralement “une rencontre unique dans la vie”. Elle tire son origine dans la cérémonie du thé au Japon. C’est un rituel qui peut avoir lieu plusieurs fois dans un même endroit, la même journée et avec les mêmes personnes. Mais selon l’un des plus grands maîtres de thé japonais, Sen no Rikyû (1522-1591), cette cérémonie doit toujours être réalisée afin de produire une expérience unique et inoubliable à chacun des invités.

Chaque moment de vie est unique

Cette philosophie rappelle qu’il faut prendre le temps d’observer et d’écouter. Elle met en avant l’idée qu’il faille profiter consciemment de chaque moment de la vie et des personnes qu’elle met sur notre chemin, et ce, même s’il s’agit des personnes que l’on voit au quotidien.

Le Kaizen, pour prendre son temps

Cette dernière philosophie est plus moderne puisqu’elle est née dans les années 50… dans les usines Toyota ! L’expression se compose de “kai” pour “changement” et “zen” pour “meilleur”. Au départ, c’est une méthode de management qui cherche à améliorer la productivité de l’entreprise de façon progressive, à l’aide de petits changements au quotidien. Mais cet état d’esprit peut aussi s’appliquer à chacun de nous dans notre vie personnelle.

Ne pas craindre de prendre son temps

De petits changements répétés sont souvent plus efficaces qu’un changement radical. Ils permettent de tenir dans le temps et de ne pas fléchir au moindre tourment. Ainsi, quand on a un objectif ambitieux, il est préférable de le décortiquer en plusieurs petites étapes plus simples à réaliser. C’est ce que font les marathoniens : ils commencent par s’entraîner à courir 5 km puis 10, puis 15... Jusqu’à réussir à parcourir la distance voulue.

Le Kaizen permet donc de relativiser et de ne pas oublier que ce qui compte vraiment est d’atteindre son but, qu’importe le temps mis pour y parvenir.

> Comparez votre mutuelle et augmentez le nombre de séances en médecine douce !

Sources

The flight response impairs cytoprotective mechanisms by activating the insulin pathway, Nature, Août 2019 https://www.nature.com/articles/s41586-019-1524-5#article-info 

Insee : https://www.insee.fr/fr/statistiques/2383448 

https://yamatomagazine.home.blog/2019/12/19/5-powerful-japanese-concepts-for-creating-a-positive-mental-health-routine/ 

https://japonisez-vous.org/ikigai-philosophie-japon-vivre-longtemps-et-heureux/ 

https://www.nippon.com/fr/japan-topics/b06106/ 

https://www.consoglobe.com/ikigai-cg 

Voir plus
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.