Sommaire

Difficile d’imaginer la fin d’un repas sans un yaourt ! Et pour cause, ces dernières années, les yaourts se sont diversifiés, proposant un large choix. Ce n’est pas pour rien qu’ils font partie des desserts préférés des Français.

En plus de leur texture onctueuse et si agréable en bouche, ils ont aussi des bienfaits pour la santé. "Les yaourts sont source de vitamine D et de calcium. Le lait qu’ils contiennent apporte des protéines complètes composées de tous les acides aminés essentiels, nous explique Alexandra Retion, diététicienne nutritionniste. Pour cette raison, le yaourt est idéal après une séance de sport : il permet une bonne récupération musculaire".

La spécialiste préconise donc dans cette optique les yaourts natures, pauvres en lipides et en calories (60-80 calories au maximum). Pourvus de calcium, ils interviennent dans la contraction musculaire, la coagulation sanguine ainsi que dans l’entretien du tissu osseux.

Le yaourt nature est produit à base de lait fermenté. Il a subi une fermentation lactique par deux ferments : Lactobacillus bulgaricus et Streptococcus thermofilus.

Méfiez-vous des yaourts au lait entier

Le yaourt nature présente donc des atouts nutritionnels indéniables, mais attention aux faux amis !

Si les yaourts natures sont à privilégier, certains peuvent causer du tort aux patients qui ont du cholestérol. "Dans ce cas, il faut éviter les yaourts à base de lait entier. Ils contiennent trop de crème. Je pense notamment aux Perle de Lait de Yoplait, des yaourts très gras", prévient la spécialiste.

Les "yaourts" qui ne portent pas la mention yaourt !

Les "yaourts" qui ne portent pas la mention yaourt !

Il y a yaourt et yaourt ! Si certains produits y ressemblent, toutes ne comportent pas la mention concernée. "La dénomination "yaourt" ou "yoghourt" est réservée au lait fermenté obtenu, selon les usages loyaux et constants, par le développement des bactéries lactiques thermophiles spécifiques dites Lacto-bacillus bulgaricus et Streptococcus thermophilus", indique la loi française.

Tous les produits qui portent la dénomination "yaourts" doivent remplir ce critère, car la présence de ces bactéries vivantes garantit un apport en probiotiques.

Un probiotique c'est quoi ?

Un probiotique est une bactérie ou une levure extérieure à notre organisme et à notre microbiote – l’ensemble des bactéries de notre organisme – qui apporte un effet positif sur notre santé. Prendre des probiotiques permettrait de renforcer notre microbiote et d’améliorer notre santé.

Yaourts aromatisés : bourrés de sucres

Yaourts aromatisés : bourrés de sucres

Chocolat, caramel, vanille, fraise, coco… Certaines marques de yaourts ont innové en proposant de multiples saveurs, toutes plus gourmandes les unes que les autres.

L'équivalent d'une cuillère à sucre !

Mamie Nova, Danone, Yoplait… Si elles incluent des arômes, on y trouve aussi de nombreux additifs et du sucre. "On trouve l’équivalent d’une cuillère à soupe de sucre dans les yaourts aromatisés, précise la diététicienne. À éviter particulièrement si on veut perdre du poids !".

Quant aux yaourts aromatisés, destinés aux enfants, vous pouvez les rayer de votre liste de course. Ce n’est pas parce qu’ils sont proposés aux touts petits, qu’ils sont bénéfiques pour les grands !

"Ils contiennent l’équivalent de 2 cuillères à soupe de sucre pour 100 grammes de yaourt et du lait entier, ce qui implique beaucoup de lipides. Certains yaourts, comme les Nesquik (Nestlé) et les Petits Suisses, contiennent encore plus de crème pour un meilleur goût.

Mauvais pour la digestion

Toujours garder en tête, que plus un yaourt contient d’ingrédients, plus il sera nocif", conseille la nutritionniste. Les yaourts aromatisés sont à éviter si vous souffrez de problèmes cardiovasculaires liés à un surpoids.

Enfin, si vous avez des problèmes de digestion, les yaourts aromatisés sont à éviter : les additifs auront tendance à affecter le système digestif.

Yaourts aux fruits : diabétiques, attention !

Yaourts aux fruits : diabétiques, attention !

Manger un yaourt fruité n’équivaut pas à manger un yaourt nature accompagné d’un fruit ! Si la recette inclue bien quelques morceaux de fruits, elle est compensée par…du sucre.

Les yaourts aux fruits bénéficient à tort d'une image "plus saine" par rapport aux autres. Or quand on regarde sur l'étiquette "il n'y a que 7g de fruit pour tout le pot.

De la crème et du sucre !

"Elle comporte plus d’une cuillère à soupe de sucre, sans parler des sucres déjà présents dans les morceaux de fruits, ajoute Alexandra Retion. Et certains produits comme les Paniers de Yoplait ou les Taillefine aux fruits de Danone incluent de la crème en plus. À éviter si vous êtes diabétique".

En outre, sachez que les yaourts fruités ou aromatisés qui comportent la mention « BIO » ne sont pas meilleurs pour autant. "Ils contiennent, certes moins d’additifs puisqu’ils sont BIO, mais sont envahis de sucre".

Attention, si vous ajoutez le sucre vous-même

Si malgré tout, vous aimez terminer votre repas sur une note sucrée, vous pouvez tout à fait opter pour un yaourt nature, agrémenté d’un fruit, ou d’une cuillère à café de sucre que vous ajouterez vous-même, à condition de bien mesurer la dose.

"Le yaourt nature devient nocif si on y ajoute trop de sucre, alerte la spécialiste. Certaines personnes ont la main lourde : elles en mettent encore plus que les industriels dans les yaourts aromatisés ou fruités. Le yaourt, qui était nature et bon à la base, perd alors toutes ses vertus".

Yaourts allégés : 0 % de gras, mais pas de sucre !

Yaourts allégés : 0 % de gras, mais pas de sucre !

Histoire de se déculpabiliser encore plus, beaucoup de personnes s'évertuent à prendre 0 % de matière grasse. En réalité, c'est surtout au sucre ajouté qu'il faut faire attention.

Ils vous privent du calcium

Les yaourts allégés sont également à proscrire selon la nutritionniste. Ne tombez pas dans le piège. "Quand vous lisez 0 %, cela implique 0 % de gras. Le sucre sera toujours présent. C’est le gras du lait qui est supprimé, traduit la diététicienne. Vous perdez alors 3 grammes de gras pour 100 grammes de yaourt au maximum, si c’est un produit au lait entier. C’est minime".

Choisir 0 % de matière grasse c'est faire l'impasse sur les bienfaits de la vitamine D. En effet, l’intérêt d’un yaourt, c’est le calcium qu’il comporte grâce à la vitamine D. Vitamine véhiculée dans l’organisme par le biais du gras. "Sans ce gras, vous ne fixez pas le calcium", ajoute-t-elle.

Les yaourts allégés incluent des additifs

"Certains produits comme Sveltesse Double 0 de Nestlé vont encore plus loin. Ils suppriment le gras et le sucre dans la totalité du yaourt. Mais pour donner du goût, ils incluent de l’aspartame, qui est un additif chimique. Donc, tout aussi nocif pour la santé à long terme selon moi", estime Alexandra Retion.

À moins d'avoir des recommandations particulières pour des raisons de santé, il n'est pas nécessaire de prendre du 0 % matières grasses.

Yaourts à boire : hypertendus méfiez-vous

Yaourts à boire : hypertendus méfiez-vous

S’ils séduisent de plus en plus, leur teneur en sucre surpasse largement les doses tolérées.

10 grammes de sucres pour 100 grammes de produits

"Je pense aux Yop de la marque Yoplait. Ces yaourts à la mode en ce moment", prévient Alexandra Retion.

Ils contiennent plus de 10 grammes de sucre pour 100 grammes de produits. En partant du principe que les bouteilles contiennent au minimum 250 grammes de yaourt, on comprend qu’elles impliquent le double de sucre.

Certains yaourts à boire contiennent du sel

Certaines contiennent même du sel. "J’invite donc les patients qui souffrent d’hypertension à être particulièrement attentifs aux étiquettes". En effet, le sel peut entraîner une augmentation de la pression artérielle et de rétention d'eau. Vous êtes nombreux à en consommer trop, sans vous en apercevoir. Les yaourts à boire en sont bien la preuve.

Dessert lactés : 3 fois plus de calories

Dessert lactés : 3 fois plus de calories

En termes de calories, on peut tripler par rapport aux yaourts natures.

Les crèmes de dessert ne sont pas des yaourts

En haut du panier ? Les célèbres Danette qui ravissent toutes les générations. "Si mes patients les considèrent comme des yaourts, les crèmes de dessert n’en font pourtant pas partie. Il s’agit d’un dessert sucré", tient à préciser la diététicienne.

Peu de calcium et bourrés de sucre

De manière générale, les desserts lactés (crèmes de dessert et flans) contiennent peu de lait, donc peu de calcium. Ils sont bourrés de sucre. Le Programme National de Nutrition Santé ne les inclut donc pas dans les produits laitiers.

"Je ne suis pas pour interdire totalement ces yaourts. Il est toujours bon de se faire plaisir de temps en temps. Mais ils ne sont pas considérés comme des produits laitiers. Il vaut mieux les consommer modérément ", estime Alexandra Retion.

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Sources

Merci à Alexandra Retion, diététicienne nutritionniste, auteure de Qu’est ce qu’on mange, éd. First

Programme National de Nutrition Santé (Mangerbouger.fr)

Le grand livre de l’alimentation, Dr Laurence Plumey, éd. Eyrolles

Le bon choix au supermarché, éd. Thierry Souccard

60 millions de consommateurs, Ces aliments qui nous empoisonnent, Hors-série mai /juin 2018

Décret n°88-1203 du 30 décembre 1988 relatif aux laits fermentés et au yaourt ou yoghourt, Legifrance, 17 octobre 2019

Voir plus

Vidéo : La vérité sur le lait

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.