Sommaire

Le lait : mieux vaut le "sans lactose" pour bien digérer

Qu’il soit entier, demi-écrémé ou écrémé, le lait de vache (ou autre lait d’animaux) contient du lactose, nom donné au sucre du lait, que de nombreuses personnes adultes ne savent plus digérer.

En cause ? En vieillissant, la lactase, l’enzyme permettant d’assimiler le lactose, fait défaut et diminue de 75 à 90% après le sevrage des enfants. Si on apprécie un bol de lait au petit-déjeuner, mieux vaut opter pour un lait sans lactose pour un meilleur confort digestif.

Quant aux boissons végétales que certains appellent à tort "laits végétaux", elles ne peuvent pas prétendre avoir leur place au quotidien pour remplacer un produit laitier car leurs caractéristiques nutritionnelles sont différentes de celles du lait de vache, notamment avec une teneur plus faible en protéines (sauf pour le soja), vitamines A, D et B12 pour les produits non enrichis.

Les yaourts déjà sucrés

Par produits laitiers sucrés, on entend yaourt, fromage blanc, lait fermenté, faisselle ou encore petits suisses. Au quotidien, il est préférable de varier le taux de matières grasses de ces produits. En revanche, leur version sucrée est à éviter car cela augmente de 10 à 15% la quantité de saccharose ingéré soit 10 à 22 g de sucre ajouté pour un pot vendu à l’unité variant de 100 à 150 g.

Rappelons que les nouvelles recommandations de l’OMS (Organisation Mondiale de la santé) préconisent un apport quotidien maximal en sucre égal à 5% de la ration énergétique totale soit 25 g de sucre ajouté (5 morceaux de sucre) pour une ration journalière de 2000 kcal (moyenne pour les femmes).

Construisons votre suite de carrière idéale ! Découvrez notre programme de 24h formation sur mesure - Cliquez ici !

Vidéo : Nutrition : attention aux produits laitiers !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.