L’ostéoporose est une maladie qui se développe avec l’âge et se caractérise par une diminution de la masse de l’os et une détérioration de la structure interne du tissu osseux. Elle rend les os plus fragiles et accroît le risque de fractures. L’Inserm estime à 400 000 le nombre de fractures causées par cette maladie chaque année en France.

Une récente étude s’est intéressée à l’impact que pouvait avoir le fromage Jarlsberg sur cette maladie. Originaire de l’Est de la Norvège, ce fromage est prôné pour ses possibles bienfaits sur la solidité des os et des dents. Dans le cadre de la nouvelle étude, les scientifiques se sont concentrés uniquement sur les femmes. En effet, l’ostéoporose est deux à trois fois plus fréquente chez la gent féminine.

Les résultats ont été publiés dans la revue médicale BMJ Nutrition Prévention et Santé.

Ostéoporose : 57 g de fromage Jarlsberg chaque jour renforce les os

L’étude a été menée sur un groupe de 66 femmes en bonne santé, avec un âge moyen de 33 ans et un IMC de 24. Elles ont été réparties et séparées en deux groupes. Le premier devait ajouter à son alimentation une portion de 57g de Jarlsberg et le second prenait une portion de 50 g de camembert. Les deux fromages sont riches en matières grasses et en protéines. Cependant, le Jarlsberg est plus riche en vitamine K2, qui a un grand intérêt pour la santé des os.

L’observation a duré six semaines. À la fin de cette période, le groupe ayant consommé du camembert a continué pour six semaines supplémentaires, en prenant du Jarlsberg cette fois-ci. Des échantillons sanguins ont été prélevés sur les participants. Ils ont dévoilé que la vitamine K2 et l’ostéocalcine (biomarqueur de la minéralisation osseuse) ont augmenté de manière significative pour le groupe Jarlsberg.

Les graisses sanguines ont également légèrement augmenté dans les deux groupes. Mais les niveaux de cholestérol total et de cholestérol LDL (le mauvais) ont chuté de manière significative dans le groupe prenant du camembert après être passé au Jarlsberg. Les résultats étaient les mêmes pour le calcium et le magnésium.

Finalement,l'hémoglobine glyquée(la quantité de glucose bloquée dans les globules rouges qui permet d'évaluer la glycémie) a chuté de 3% dans le groupe Jarlsberg, alors qu'elle a augmenté de 2% chez ceux qui mangeaient du Camembert. Mais après le passage au Jarlsberg, elle a également été réduite de manière significative.

Des résultats encourageants pour prévenir l’ostéopénie

Selon les scientifiques, ces résultats pourraient aider à prévenir l’ostéopénie (stade précédant l’ostéoporose) et les maladies métaboliques telles que le diabète, bien que des recherches supplémentaires soient nécessaires pour le confirmer.

"Cette étude montre que si le calcium et la vitamine D sont connus pour être extrêmement importants pour la santé des os, il existe d'autres facteurs clés en jeu, comme la vitamine K2, qui n'est peut-être pas aussi connue", explique Sumantra Ray, professeur à l'Université d’Ulster, directeur exécutif de NNEdPro Global Center for Nutrition and Health et auteur de l’étude.

Le professeur alerte tout de même sur les limites de cette recherche : "Comme il s'agit d'une petite étude menée sur des personnes jeunes et en bonne santé, conçue pour explorer de nouvelles voies reliant l'alimentation et la santé osseuse, les résultats doivent être interprétés avec une grande prudence, car les participants à l'étude ne seront pas nécessairement représentatifs d'autres groupes."

> Les biens rares des plus grands promoteurs sont sur Immo.planet !

Sources

https://medicalxpress.com/news/2022-08-small-daily-portion-jarlsberg-cheese.html

https://www.inserm.fr/dossier/osteoporose/

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.