Plats préparés : additifs, graisses saturées, sucre… que contiennent-ils vraiment ?

On les apprécie pour leur simplicité. Pourtant, les plats préparés vendus en supermarché ne sont pas toujours aussi équilibrés qu’on aimerait le croire. Graisses saturées, sucres cachés, sel, additifs… On fait le point sur leur composition.
Plats préparés : additifs, graisses saturées, sucre… que contiennent-ils vraiment ? Istock

Et si les plats préparés des supermarchés étaient aussi néfastes pour votre santé qu’un repas au fast-food ? Bien qu’ils soient pratiques les soirs où l’on manque de temps pour faire à manger, leur composition est parfois inquiétante.

Autant de graisses que dans deux Big Macs dans certains plats

Les chercheurs des laboratoires YorkTest ont analysé 528 plats cuisinés, vendus dans les supermarchés britanniques. Les pires d’entre eux semblent être les préparations à base de pâtes et de fromage, riches en calories et en graisses saturées. Les Carbonara à la pancetta de l’enseigne Morrisons, par exemple, contiennent 49,3 g de gras par barquette, soit l’équivalent de deux Big Macs, rapporte le DailyMail.

“Des graisses saturées sont souvent ajoutées aux plats préparés afin d’en améliorer la saveur et la consistance”, explique la nutritionniste Ali Orr, porte-parole du laboratoire. “Si votre régime alimentaire est riche en graisses saturées, cela peut augmenter votre taux de cholestérol, et donc votre risque d’AVC ou de crise cardiaque”.

Moins de gras peut parfois signifier plus de sucre

D’autres préparations se sont faites épingler pour leur teneur en sucre, comme le canard à la sauce aux prunes vendu par Sainsbury. Celui-ci contient 38,7 g de sucre au total, tandis qu’en comparaison, un demi-litre de coca n’en contient “que” 27 g.

“Les industriels alimentaires font l’objet d’une surveillance constante, pour rendre leurs plats aussi sains que possible. Mais comme diminuer leur teneur en graisse réduit le goût de ces préparations, du sucre peut y être ajouté pour compenser, à des niveaux plus élevés que conseillé par les nutritionnistes”, ajoute Ali Orr.

Vers une amélioration nutritionnelle des plats préparés français

Le nutritionniste Raphaël Gruman tempère néanmoins, en rappelant que "les plats anglais se sont pas totalement comparables aux plats français, et sont souvent plus caloriques".

Le spécialiste précise que dans l'hexagone, "il y a actuellement une vraie recherche sur l'amélioration nutritionnelle de ces plats". Ainsi, les plats préparés d'il y a dix ans sont très différents de ceux que l'on trouve aujourd'hui dans nos rayons. "J'ai constaté que les apports caloriques étaient bien mieux équilibrés, et les additifs considérablement limités, même s'il y en a encore trop".

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

How unhealthy is YOUR supermarket ready meal? Morrisons' Pancetta Carbonara is as fattening as TWO Big Macs – and the supermarket is the worst offender for calories and salt too, DailyMail, 17 octobre 2019. 

Additifs controversés, arômes obscurs, emballages trompeurs... Pouvez-vous faire confiance aux plats préparés des grands chefs ?, France Info, 10 septembre 2018. 

Alimentation saine, OMS, 23 octobre 2018. 

Évaluation Additifs alimentaires, UFC Que Choisir, 19 juin 2019. 

La rédaction vous recommande sur Amazon :