Sommaire

Vous aimez cuisiner. Malheureusement, votre quotidien est tellement rythmé que, lorsque vous rentrez à la maison le soir, votre premier réflexe est de vous jeter sur le frigo pour voir s’il y a des restes. Pourquoi ne pas changer votre mode d’organisation en vous octroyant deux heures le week-end pour faire du batch cooking.

Le batch, quoi ? Le batch cooking, comprenez "cuisson en lots" ou "cuisson regroupée", consiste à préparer des plats à l’avance. Concrètement, plus besoin de vous prendre la tête tous les soirs en vous demandant ce que vous allez manger. Avec cette méthode, votre menu de la semaine est prévu dès le week-end et vous n’avez plus qu’à vous laisser porter.

Quels sont les avantages du batch cooking ?

Pas question toutefois de resservir le même plat tous les jours. L’idée est de vous concocter des bons petits plats en une seule fois et de varier les modes de préparation. Avec de simples légumes, vous pourrez ainsi créer une salade composée et un gratin. "Un gain de temps et d’argent", assure Caroline Pessin, styliste culinaire et auteure du livre En 2h je cuisine veggie pour toute la semaine tome 2 aux éditions Hachette. "On passe en moyenne 30 minutes par soir à cuisiner. En passant deux heures le dimanche à la place, on gagne trente minutes sur la semaine. Et surtout, on prend du plaisir à cuisiner", assure-t-elle. Pas de perte de temps, non plus, à faire la vaisselle puisque tout est fait au même moment, ou presque, puisqu’il vous restera, parfois, simplement à assembler le soir même quelques aliments entre eux.

Autre avantage du batch cooking ? "Cela permet de diversifier les menus mais aussi de prendre soin de sa santé. Comme les repas sont préparés à l’avance, on n’est moins tenté de commander à manger ou de cuisiner des plats industriels", insiste Caroline Pessin.

La spécialiste recommande, dans un premier temps, de se référer à un livre spécialisé sur le batch cooking, qui détaille la préparation pour la semaine et la conservation des ingrédients. "En général, il faut consommer le poisson ou les plats en sauce en début de semaine. Le vendredi, on mange un plat végétarien car cela se conserve mieux, ou alors on décongèle une soupe ou un gratin".

Vous l’aurez compris, le batch cooking nécessite un peu de créativité et le plaisir de bien manger.

Sources

Extraits de En 2 h je cuisine veggie pour toute la semaine tome 2 de Caroline Pessin, photographies de Charly Deslandes, stylisme de Caroline Pessin

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.