Sommaire

Double amour : des émotions contradictoires

Une fois les sentiments installés, l’individu peut être troublé, mal à l’aise, voire littéralement malade de cette situation. Plusieurs réactions et comportements sont alors possibles, selon le caractère et les mœurs de chacun.

Tromper ou quitter ?

Pour certains individus, c’est aussi "une quête de complétude narcissique entre deux pôles amoureux qu’ils recherchent, sans vouloir renoncer à leurs attachements antérieurs". Quitter sera donc plus difficile que tromper. Mais cette règle ne s’applique pas à tous, et selon le psychologue, ce type de relation sera même inconcevable pour les "personnes entières" sur le plan amoureux. A cause "de leurs valeurs, de leurs types d’attachements, et de leur conception du couple monogame", elles préfèreront quitter plutôt que tromper, ou bien ne pas donner suite à ce désir naissant pour un·e autre.

Beaucoup de stress et d’angoisse

Peu de personnes sont réellement capables de vivre une double vie amoureuse sereinement sans sentiment de tension, d’anxiété et de stress”, assure le psychologue.
Ainsi, seuls ceux qui, pour des raisons idéologiques et philosophiques de conception de "couples non exclusifs" choisissent ce mode de vie, arrivent à vivre ces situations amoureuses sans fond de culpabilité.

Sources

Merci à Sébastien Garnero, DR Psychologie, Psychologue clinicien, Psychothérapeute, Sexologue, Enseignant à l’université de Paris 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.