Sommaire

"A certains moments de la vie du couple, des interrogations sur la nature du lien qui l’unît peuvent se poser, notamment la raison qui nous amène à être et rester ensemble : s’agit-il encore d’amour ou bien d’habitude...?", soulève Sébastien Garnero, DR en psychologie, psychologue clinicien.

Ces interrogations surviennent fréquemment durant les grandes phases de la vie durant lesquelles nous avons tendance tout remettre en question, comme les crises de la trentaine, quarantaine, mi vie, retraite, mais aussi durant certains évènements marquant comme l’annonce d’une maladie, un décès, la naissance d’un enfant, une promotion. Ces évènements impliquent souvent un changement brutal dans la perception que l’on se fait du monde.

"Déjà se poser la question sur ce qui nous amène à rester ensemble montre que quelque chose dans notre vie de couple nous interroge et laisse penser que quelque chose pourrait dysfonctionner dans notre relation", estime Sébastien Garnero.

Si vos habitudes deviennent des contraintes pour maintenir un semblant de couple, elles témoignent d’un ennui

Il faut comprendre que amour et habitude peuvent tout à fait cohabiter selon notre spécialiste. "L’amour est aussi fait d’habitudes, mais de bonnes habitudes au sens où elles correspondent à des moments attendus, sacralisés dans le couple qui participent à une forme de rituels qui peuvent être bénéfiques pour certains comme des week-ends, vacances en amoureux, dîners, petits cadeaux, tenues spéciales ou encore anniversaire de rencontres... ", souligne notre psychologue.

"En revanche, quand ces habitudes deviennent des contraintes fastidieuses, et qu’elles sont surtout présentes pour maintenir un semblant de couple au travers d’un conformisme monotone, elles témoignent d’un ennui réciproque, et d’une problématique certaine dans le couple qui doit interroger les partenaires sur leurs sentiments amoureux".

De nombreuses personnes se demandent ainsi si elles restent en couple par amour ou habitude. Ces interrogations traduisent en principe une période de lassitude, de transition, de remise en question. Toutefois, elles ne sont pas forcément toxiques. Elles peuvent être nécessaires pour avancer et n’annoncent pas forcément une rupture prochaine.

"En effet, pour certains couples, remettre à plat ses fondements, valeurs, modes de vie, et s’interroger sur la communication, et ses sentiments est parfois salvateur au travers d’une phase nécessaire de transition pour le renouveau de sa relation", rassure Sébastien Garnero.

Il est possible de savoir si votre couple n’est basé que sur l’habitude ou si les sentiments sont encore bien là. Notre expert dresse la liste des signes qui doivent alarmer.

Couple : 15 signes qu’il s’agit d’habitude et plus d’amour

Sébastien Garnero a identifié plusieurs signaux qui traduisent une relation basée sur l’habitude plus réellement sur l’amour. "En tous états de causes, si vous vous posez la question de savoir si vous êtes en couple par amour ou habitude, avec certains signes évidents de dysfonctionnement et de désintérêts pour votre partenaire, il est probable que vous êtes dans une situation de crise importante, et d’interrogation sur le devenir de votre couple, souligne notre thérapeute. Une fois la prise de conscience, faire un point avec un professionnel expérimenté tel un psychologue/psychothérapeute/sexologue spécialisé dans le domaine sera une étape clé pour évaluer votre problématique personnelle et de couple, et sera essentiel pour vous aider à trouver les solutions les plus adaptées".

Si vous vous posez des questions sur votre couple, certains signes pourront vous aiguiller. Ces derniers révèlent que c’est bien l’habitude qui vous pousse à rester en couple, et non l’amour. On retrouve :

  • Un sentiment d’ennui, de lassitude permanente dans la relation ;
  • Impression d’indifférence par rapport à son partenaire qu’il soit présent ou absent ;
  • Désinvestissement de son couple et de son partenaire, l’autre fait « partie du décor » global de sa vie, mais n’est plus investit d’un point de vue émotionnel, affectif ;
  • Stratégie d’évitement du partenaire L’autre devient quelqu’un un que l’on évite en surinvestissement son travail, ses enfants, une passion, un hobby... ; on fuit le domicile conjugal ;
  • Absence de contraste émotionnel et affectif, « électroencéphalogramme plat du couple » ;
  • Les relations quotidiennes sont devenues routinières, effectuées par habitudes dénuées de sens, d’émotions ;
  • Vous n’avez plus de « moments magiques », de surprise et de plaisir à être ensemble. Vos échanges, vos conversations, vos interactions affectives sont de plus en plus réduites, inexistantes ou limitées aux aspects factuels, informatifs ;
  • Ne plus supporter la présence de l’autre, forme de rejet de l’autre tant physique qu’au niveau de sa personnalité, vous devenez irritable et parfois quasi « allergique » à la présence de votre partenaire ;
  • Vous avez l’impression de revivre, d’être vous-même dès que vous n’êtes plus en présence de votre partenaire, de votre domicile, que vous voyez des amis, des personnes chères... ;
  • Le couple se déprime, l’un des deux ou les deux partenaires sont la plupart du temps malheureux, tristes, sans envie, ni désir ;
  • La tendresse et l’affection dans le couple se sont raréfiées, ou n’existent plus ;
  • Vous avez perdu la complicité et l’intimité qui constituaient un ferment important de votre couple ;
  • La sexualité est en berne ou quasi inexistante, impression de vivre comme des frères et sœurs, des colocataires... ;
  • Vous commencez à regarder d’autres personnes que votre partenaire, voire d’éprouver de l’attraction ou vouloir vous laisser tenter par l’infidélité ;
  • Vous n’arrivez plus à avoir des projets ensemble ou même envie d’en avoir...

Couple : pourquoi reste-t-on ensemble par habitude ?

"Parfois certains couples, après de nombreuses années de vie commune, laissent entendre que par habitude dans leur amour, il s’agit plus d’une forme d’attachement, voire de dépendance affective dans d’autres cas", nous explique Sébastien Garnero.

Concrètement, par habitude, un couple qui a toujours été ne se voit pas autrement, même si les sentiments amoureux ne sont plus là.

Couple : certains restent ensemble pour des raisons de confort matériel

"D’autres passent leur temps à se disputer à se rendre malheureux mais restent ensemble pour des raisons de confort matériel, par peur de l’inconnu, du vide relationnel, de la solitude, décrit notre expert. On peut retrouver des couples qui restent ensemble par habitude, liée à un sentiment de culpabilité vis à vis de l’autre ou à des formes de déséquilibres relationnels qui instaurent des jeux de pouvoir et de domination/soumission entre les deux partenaires qui entretiennent une forme de dépendance affective auto entretenant une relation toxique".

Parfois, des formes de compromis dans lesquels les partenaires se limitent à de pures fonctions parentales sans réel couple amoureux peuvent aussi expliquer pourquoi certains restent ensemble sans amour.

Amour ou habitude : 5 signes qui peuvent vous rassurer

Si certains signes présagent une absence de sentiments, d’autres doivent au contraire vous rassurer. Ils prouvent que, si certaines habitudes font partie de votre relation, elles ne sont pas toxiques et sacralisent votre amour.

Des principes fondamentaux doivent être présents entre deux personnes en couple au début d’une relation. Ensuite, pour que le couple dure, et que chaque protagoniste puisse s'y épanouir, "un socle fondamental de cinq grands piliers" est présenté comme indispensable par notre spécialiste. S’il est présent, il doit vous rassurer sur les fondements de votre couple. Parmi les indices démontrant que l’amour est toujours présent, on retrouve :

  • La communication : vous et votre partenaire n’hésitez pas à exprimer vos émotions ;
  • Une complicité entre vous et votre partenaire ;
  • Une intimité psychique et physique qui rend votre relation unique ;
  • Des démonstrations d’affections, d’attachement, visibles dans la vie quotidienne et dans la sexualité ;
  • Une notion d’engagement, d’investissement et de projets de vie.

Sources

Merci à Sébatien Garnero, psychologue clinicien et sexologue à Paris

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.