Sexualité : plus on accepte les variations du désir, plus on est satisfait au lit !

Une étude canadienne révèle que les femmes ayant pleine conscience que leur libido va fluctuer au cours de leur vie auraient moins de risques de rencontrer des problèmes de sexualité en vieillissant.

Publicité

© Adobe StockLa perte de libido va-t-elle un jour vous concerner ? Les chercheurs de l'Université de Waterloo au Canada viennent de découvrir que les femmes qui pensent que le désir sexuel change avec le temps sont moins susceptibles d'avoir des problèmes de sexualité par la suite que les autres.

Mieux faire face à une baisse du désir sexuel

Les scientifiques ont souhaité examiner comment différentes théories sur le désir sexuel peuvent influencer la façon dont les femmes font face aux défis de la libido. Pour cela, les chercheurs ont examiné 780 femmes d'âges et d'ethnies mixtes originaires des États-Unis. Ils ont ensuite demandé au hasard à ces femmes de lire un article conçu pour leur induire psychologiquement une idée sur le désir sexuel. Les femmes ont également dû indiquer à quel point elles ont éprouvé ou sont susceptibles d'éprouver un jour un problème de désir sexuel, sur une échelle allant de "1. pas du tout vrai" à "4. très vrai". Enfin, les participantes ont passé un dernier test pour suggérer les stratégies qu'elles utiliseraient pour faire face à ce problème de libido.

Publicité
Publicité

Les résultats ont montré que les femmes pensant que le désir sexuel reste inchangé sur le cours d'une vie sont plus susceptibles d'utiliser des stratégies d'adaptation négatives telles que le déni, le désengagement physique ou encore le recours à l'humour pour éviter d'aborder le problème. "Les femmes qui croient que les niveaux de désir sexuel restent les mêmes peuvent ressentir que les variations du désir sexuel sont impossibles à surmonter, elles essaient donc d'éviter ou d'ignorer le problème", a déclaré Siobhan Sutherland, l'auteur principal de l'étude.

Au contraire, les femmes qui voient leur désir sexuel comme possiblement variable et qui s'estiment elles-mêmes susceptibles de rencontrer des problèmes de désir sont moins sujettes à des comportements négatifs.Cela signifie que leur faible niveau de libido sera moins endommagé au cours de leur vie, car elles ne se sentiront pas impuissantes face au problème.

Etre consciente des risques permet de mieux se protèger

"Croire que le désir sexuel change au fil du temps peut protéger les femmes contre la réponse impuissante à leurs problèmes sexuels", a déclaré Siobhan Sutherland à propos des résultats de son étude. Elle ajoute également : "Mieux comprendre comment les croyances des femmes affectent leur capacité à faire face aux défis du désir sexuel peut aider à affiner les interventions psychologiques pour les problèmes qu'elles rencontrent". Vous attendre à ce que vos niveaux de désir restent toujours les mêmes peut donc vous conduire vers de plus grandes difficultés dans votre épanouissement sexuel.

La rédaction vous recommande sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X