Sommaire

Seuls 8 à 10% des couples ont une différence d’âge de 10 ans ou plus rapportent des données de l’INSEE. Si les mœurs et la mixité sociale ont considérablement évolué ces 30 dernières années, une grande majorité de couples continue à se former selon des principes “d’endogamie et d’homogamie sociale et culturelle”. En d’autres termes, on a tendance à choisir un partenaire issu du même groupe social, sensiblement du même âge. Il existe pourtant des contre-exemples célèbres de couples qui ont réussi malgré la différence d'âge. On pense par exemple à Vincent Cassel et son épouse Tina Kunakey. Mariés depuis 2018, la jeune mannequin de 22 ans et l'acteur de 53 ans ont 31 années d'écart mais filent le parfait amour et sont les parents comblés d'une petite Amazonie, née en avril 2019. Catherine Zeta-Jones et Michael Douglas, mariés depuis 2000, ont vécu un mariage durable à Hollywood et ont deux enfants malgré leurs 25 ans de différence d'âge.

“On sait pourtant que la tendance psychologique au conformisme à correspondre à une norme est un facteur qui demeure particulièrement fort, tant sur le plan individuel, quand dans la formation d’un couple”, nous explique Sébastien Garnero, Dr en Psychologie, psychologue clinicien, sexologue, psychothérapeute et enseignant à l’Université de Paris.

Et pour cause, les différences – et notamment la différence d’âge- fait souvent l’objet de préjugés, de critiques et de jugements. Qu’est ce qui dérange dans la différence d’âge ? Les critiques, sont-elles justifiées ? Ces couples sont-ils constamment voués à l’échec ? Éclairage avec notre expert.

“Rechercher une forme de sécurité dans un couple n’est pas forcément lié au vœu de retrouver sa mère ou son père”

On parle ici de différence d’âge dans un couple lorsque les deux partenaires ont au moins 10 ans d’écart. "Sur un plan purement psychologique, dans le regard des autres, ce qui dérange le plus dans les couples qui présentent une différence d’âge assez importante, est en partie liée aux fantasmes œdipiens et incestueux auxquels ils renvoient plus ou moins inconsciemment”, explique Sébastien Garnero.

Les principales critiques de l’entourage vont alors être relatives à l’aspect financier où la problématique psychologique en lien avec la soi-disant recherche d’une mère, d’un père, la peur de vieillir...

“Pourtant, pour la plupart des couples ayant une différence d’âge, il s’agit davantage d’une rencontre amoureuse entre deux personnalités, deux sensibilités qui se complètent et qui vivent leur histoire d’amour au même titre que les autres”, assure notre psychologue.

“Rechercher une stabilité, une forme de sécurité dans un couple n’est pas forcément lié au vœu de retrouver sa mère ou son père au travers son partenaire contrairement aux idées reçues, poursuit Sébastien Garnero. D’ailleurs, cette quête n’est pas que l’apanage des couples avec une différence d’âge, mais quelque chose d’inhérent à tous les couples”.

En d’autres termes, nous chercherions tous un père ou une mère de manière inconsciente lorsqu’on se met en couple, qu’il y ait une différence d’âge ou non.

Sources

Merci à Sébastien Garnero, Dr en Psychologie, psychologue clinicien, sexologue, psychothérapeute et enseignant à l’Université de Paris.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.