Les fêtes de fin d'année ne sont pas toujours les alliés du bonheur conjugal ! Et pour cause, alors que la pandémie et les confinements successifs ont conduit à une vague de divorces en 2020, la nouvelle année ne commencera pas non plus sous les meilleurs auspices.

En effet, le grand cabinet d'avocats britannique Stewarts a enregistré une hausse de 122% des demandes de divorce entre juillet et octobre 2020, comparé à la même période l'année précédente. Carly Kinch, avocate pour ce cabinet, expliquait que la pandémie semble avoir amplifié les problèmes déjà présents au sein des couples, forcés de passer beaucoup de temps ensemble à cause du confinement.

Et malheureusement, en cette nouvelle année qui débute, les statistiques ne seront, à priori, pas plus optimistes. Une étude antérieure, menée par le site de rencontres extra-conjugales Victoria Milan, parue en 2015, avait déjà démontré que le mois de janvier était le mois des divorces. "Nous avons mené une enquête parmi 9 000 membres du site Victoria Milan, pour savoir pourquoi de nombreux couples ont tendance à se séparer en janvier, détaille le site de rencontre dans un communiqué. Plus de 45% pensent qu’ils songent plus à se séparer en janvier, tandis que 22% pensent l’inverse".

Janvier, le mois de l'infidélité ?

“La saison des fêtes de fin d’année ne concerne pas seulement les cadeaux et la famille ; pour beaucoup de nos membres cela signifie aussi des attentes importantes et une interaction intense avec le conjoint. C’est ainsi plus difficile d’ignorer les problèmes du couple et la tension s’accentue jusqu’au mois de janvier”, précisait M. Vedal, PDG et Fondateur de Victoria Milan.

La majorité des membres de ce site extra-conjugal indique que les exigences familiales durant les fêtes de Noël, sont la première cause de dégradation du couple (44%). En revanche, un peu moins de 20% pensent simplement que la nouvelle année sonne juste comme le bon moment pour un changement personnel.

Visiblement, le mois de janvier marque aussi un pic d'infidélités. Ce qui n'est pas incohérent avec la vague de divorces.

“Nous avons remarqué que beaucoup de nos membres veulent démarrer l’année en explorant des alternatives à leur couple, plutôt que de divorcer. Ainsi, au cours de la première moitié du mois de janvier, nous avons enregistré une hausse de 14% de nouveaux membres par jour, par rapport aux mois précédents”, ajoute le fondateur du site extra-conjugal.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.