Régime Miami : - 3 à - 6 kg en 14 jours

Publié le 28 Avril 2011 par Karen Jégo, journaliste santé
Validé par : Dr Jean Michel Borys, Médecin endocrinologue et nutritionniste
Créé par le cardiologue Arthur Agatston, le régime Miami est un régime hypoglucidique qui s’inspire de la méthode Atkins, en moins restrictif. Légumes, viandes, fromages light… Les repas sont plutôt équilibrés et des grignotages sont même autorisés. A la clef : 3 à 6 kilos perdus en deux semaines! Mode d'emploi avec Medisite.
Publicité

Quel est le principe du régime Miami?

Le régime Miami a pour objectif une perte de poids alliée à un rééquilibrage des taux sanguin de cholestérol, de glucose et de triglycérides.

Le régime se décline en 3 phases et repose sur la sélection d’aliments à index glycémique bas. Pour y parvenir, le Dr Agatston amène à faire la distinction entre les bons sucres et bonnes graisses en opposition aux mauvais sucres et mauvaises graisses (principalement les produits transformés).

Pendant la phase d’attaque, qui dure deux semaines, vous privilégiez les protéines au détriment des glucides. Cette phase permet une perte de poids rapide.

Publicité

Durant la phase 2, vous réintroduisez des féculents à index glycémique faible, quelques fruits et de nouveaux légumes. Cette phase se poursuit jusqu’à ce que vous ayez atteint le poids voulu.

Publicité

La phase 3, dite de stabilisation, dure indéfiniment. Vous continuez à mettre en pratique les bonnes habitudes alimentaires que vous avez acquises. Tous les aliments sont permis mais il est conseillé de ne pas abuser !

Régime Miami : une perte de 3 à 6 kg en 14 jours

Au cours de la phase 1 du régime Miami, on peut espérer une perte de poids de 3 à 6 kilos. C’est la phase la plus stricte : elle permet de déloger les graisses accumulées dans le corps et de se 'désintoxiquer' du sucre. On perd essentiellement au niveau du ventre.

Pendant la phase 2, la perte de poids se poursuit mais plus lentement car on consomme de nouveau des glucides. On peut perdre de 0,5 à 1 kg par semaine.

Attention ! Ne prolongez pas la phase 1 au-delà de deux semaines dans le but de perdre plus vite du poids car les carences en vitamines et oligoéléments ainsi engendrées peuvent nuire à votre santé (fatigue, déprime, perte de cheveux…).

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X