Sommaire

Les principes du régime hyperprotéiné

Les principes du régime hyperprotéiné© Adobe StockLa méthode hyperprotéinée est basée sur l’acétose : l’organisme, privé de sucres (lents et rapides) puise dans ses graisses de réserve. Elle comprend 3 étapes. 1. Des protéines seulement pendant trois à sept jours ! Les quantités sont libres. Attention, il faut boire jusqu’à deux litres d’eau par jour pour aider les reins à éliminer les corps cétoniques (les déchets issus de la combustion des graisses). 2. On ajoute des légumes, sans limite de quantité, aux protéines "pures". Les étapes 1 et 2 sont modulables : deux jours de protéines pures et cinq jours de protéines + légumes, ou le contraire ! 3. On stabilise pour ne pas reprendre de poids ! C’est le régime de l’étape 2, complété de féculents, de fruits et de laitages.

Que peut-on manger ?

Que peut-on manger ?© Adobe StockLors de la première étape, seuls sont autorisés les aliments riches en protéines : viandes maigres, volailles sans la peau, abats, poissons, fruits de mer, œufs, laitages à 0% de matières grasses, lait écrémé… Ou bien les sachets hyperprotéinés ! Les légumes sont bienvenus dans l’étape mixte, surtout ceux à faible teneur en glucides (courgettes, salades, poireaux, choux, haricots verts, tomates…). Les féculents (pommes de terre, riz, pain, pâtes, lentilles, pois….) ne sont pas autorisés à ce stade, mais le sont lors de la consolidation avec les fruits et les laitages.

Combien de kilos perd-on ?

Combien de kilos perd-on ?© Adobe StockLa durée de suivi du régime hyperprotéiné est conditionnée par le nombre de kilos à perdre. De façon indicative, on peut considérer que la perte de poids est de 2 ou 3 kilos pour une phase d’attaque de cinq jours. La phase de "croisière" est, elle, estimée à une semaine par kilo perdu. Enfin, la phase de consolidation est évaluée à 10 jours par kilo perdu. Pour perdre 10 kilos, il faut compter en moyenne deux mois et demi, puis 3 mois et demi de consolidation, soit six mois de régime !

Comment gérer les écarts ?

Comment gérer les écarts ?© Adobe StockCe régime est particulièrement strict : aucun écart n’est autorisé pendant les deux premières étapes (régime de protéines pures et régime mixte), sous peine de tout faire capoter… et de repartir à zéro. En revanche, lors de la phase de stabilisation et de retour à la normale, les écarts sont tolérés. Il suffit de les compenser par des séquences de régime de protéines pures…

Comment ne pas reprendre ?

Comment ne pas reprendre ?© Adobe StockLa stabilisation est indispensable pour ne pas reprendre les kilos perdus lors du régime. Elle consiste à compléter le régime alimentaire de la phase mixte avec des aliments jusqu’alors interdits pour arriver à un régime alimentaire plus proche de la "normale". Avantage : il suffit ensuite de réintroduire des étapes de protéines pures dans son alimentation de façon ponctuelle ou régulière pour compenser d’éventuelles prises de poids ou des excès alimentaires.

Est-ce pour vous ?

Est-ce pour vous ?© Adobe StockC’est parfait : Si vous aimez manger en quantité, si vous voulez manger quand vous voulez, si vous êtes pressé(e) de perdre vos premiers kilos, si vous êtes motivé(e) et patient(e).

Oubliez : Si vous êtes de nature constipée, si vous n’êtes pas carnivore, si vous avez des problèmes rénaux, si vous avez du diabète.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.