Parkinson : le célèbre acteur de Retour vers le futur se confie sur sa maladie

Publié le 03 Mai 2019 par Morgane Garnier, Journaliste Santé
Dans une récente interview, Michael J. Fox, la star du film Retour vers le futur, s'est confié sur la maladie de Parkinson dont il souffre depuis presque trente ans. Un combat qui, s'il avait décidé de le mener jusque-là avec optimisme, lui semble aujourd'hui trop difficile.
Publicité

Mondialement connu grâce au rôle de Marty McFly dans le film Retour vers le futur sorti en 1985, Michael J. Fox a vu sa carrière ralentir brutalement six ans après, lorsqu'il a été diagnostiqué avec la maladie de Parkinson à seulement 29 ans. Depuis, l'acteur de 57 ans a décidé de mener son combat avec optimisme. Jusqu'à récemment : dans une interview accordée à l'acteur Denis Leary au festival du film de Tribeca le 30 avril 2019, il a confié que cette lutte lui semblait désormais illusoire.

Publicité

"Je n'ai pas envie de vendre au public ce côté optimiste"

"Parfois, je n'ai pas envie de vendre au public ce côté optimiste, parce que les gens ont des vies dures, avoue Michael J. Fox. La dépression est une vraie maladie, et il leur arrive des choses que je ne peux même pas comprendre. [...] Donc je ne veux pas leur dire 'Courage !', c'est stupide."

Publicité

L'acteur est également revenu sur l'année difficile qu'il a dû traverser après avoir subi une chirurgie de la colonne vertébrale et de la moelle épinière : "Après mon opération, j'ai dû réapprendre à marcher. [...] Et puis je me suis cassé le bras en tombant pendant ma convalescence." Des épreuves qui ont grandement impacté sa positive attitude : "Je suis connu pour encourager l'optimisme dans les situations difficiles, mais là, je ne pouvais plus."

Désormais, Michael J. Fox souhaite prendre son temps et accueillir à bras ouverts les bons comme les mauvais moments : "Chaque étape est une aventure. Je peux tomber, ne pas tomber... qui sait ?" Prochaine étape pour lui : l'écriture de ses mémoires, après la parution de son autobiographie en 2002, tout en continuant sa carrière d'acteur.

La maladie de Parkinson, rarissime avant 45 ans

Avec 100 000 personnes touchées en France, la maladie de Parkinson est la deuxième maladie neurodégénérative la plus fréquente après la maladie d'Alzheimer. Cette pathologie incurable se déclare le plus souvent autour de 70 ans, et est "rarissime avant 45 ans", selon l'Inserm. Mais lorsqu'il s'agit d'une forme précoce, le plus souvent liée à des prédispositions génétiques, elle évolue plus lentement et les traitements symptomatiques ont tendance à être plus efficaces.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X