Si les gestes barrières et la vaccination restent le meilleur moyen de se protéger de la covid-19, nous sommes nombreux à chercher des moyens de booster notre immunité. Vitamine D, oméga-3, épices… Depuis le début de la pandémie, les recherches se multiplient pour déterminer si des produits de notre quotidien peuvent nous aider à lutter contre la propagation du SARS-COV-2 et ses variants. Beaucoup de ces “remèdes” se sont révélés inefficaces. Toutefois, des scientifiques de l’hôpital Shenzhen Kangning ont fait une découverte étonnante en regardant du côté de nos caves : le vin rouge pourrait réduire les risques d’attraper la covid-19.

Vin rouge, vin blanc, champagne : un effet protecteur contre la covid-19 ?

Les chercheurs chinois ont voulu déterminer l’effet de la consommation de certains alcools sur le coronavirus. Ils ont pour cela étudié les dossiers médicaux et les habitudes de boisson de plus de 473 957 personnes dont 16 559 ont été testés positifs à la covid-19. Selon leurs travaux publiés dans la revue scientifique Frontiers In Nutrition, le vin rouge aurait un effet protecteur contre la maladie. En effet, ils ont découvert que les participants qui en buvaient 5 verres ou plus par semaine avaient 17% moins de risques d’attraper le virus.

Les scientifiques avancent que cette baisse de risque pourrait être liée à la forte concentration en polyphénols de cette boisson. De précédents travaux ont mis en avant que cette molécule antioxydante réduit la pression artérielle et aiderait à lutter contre plusieurs virus comme celui de la grippe, ceux causant des infections des voies respiratoires ou encore d’Epstein-Barr ou de l'herpès simplex.

Deux autres boissons semblent aider à réduire les risques d’être touché par le SARS-CoV-2 : le vin blanc et le champagne. Selon le calcul des chercheurs, boire un à 4 verres par semaine diminuerait le risque de contamination de 8%.

Attendez toutefois avant de courir chez votre caviste pour acheter des bouteilles de ces breuvages. Les effets bénéfiques découverts ne doivent pas faire oublier que la consommation d’alcool augmente les risques de développer plusieurs maladies comme des cancers, des AVC ou des maladies cardiovasculaires. Il est ainsi important de suivre les recommandations des autorités sanitaires. C'est-à-dire :

  • ne pas consommer plus de 10 verres standard par semaine et pas plus de 2 verres standard par jour ;
  • avoir des jours dans la semaine sans consommation.

Coronavirus : évitez la bière, le cidre et les alcools forts

Si le vin semble pouvoir aider à lutter contre les infections au coronavirus, il n’en est pas de même pour tous les autres alcools. Les amateurs de bières et de cidres ont 28% plus de risque d’avoir la covid-19 que les personnes qui ne boivent pas. Les alcools forts ne montrent également, aucun effet protecteur contre le virus.

Par ailleurs, les chercheurs mettent en garde contre une consommation excessive d’alcool pendant la pandémie. Ceux qui boivent deux fois plus que les recommandations (ne pas boire plus de 10 verres hebdomadaires) ont un plus grand risque d’attraper la covid-19.

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

COVID-19 Risk Appears to Vary Across Different Alcoholic Beverages : https://www.frontiersin.org/articles/10.3389/fnut.2021.772700/full

https://www.drogues.gouv.fr/actualites/sante-publique-france-presente-nouvelles-recommandations-lalimentation-y-compris-lalcool

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.