Avec 46 363 cas diagnostiqués en 2018, le cancer du poumon est le 3ᵉ cancer le plus fréquent dans l’Hexagone. Mais il est surtout la première cause de décès par cancer dans le pays.

S’il a longtemps été perçu comme un cancer “masculin” et des “fumeurs”, une étude - présentée à l’occasion du 26ᵉ congrès des pneumologues français organisé à Lille du 21 au 23 janvier 2022 - a révélé une forte progression des cas chez les non-fumeurs. Ils représentent désormais 12 % des diagnostics, presque deux fois plus qu’il y a 20 ans.

Si la maladie est détectée à un stade précoce, les chances de survie à 5 ans sont estimées à 90%. En revanche, elles sont seulement de 5% si des métastases sont déjà présentes dans l’organisme. Il est donc important d’en connaître les symptômes d’alerte. Giulia Guerrini, pharmacienne en chef du site britannique www.medino.com, a mis en garde contre 6 signes cutanés peu connus du cancer du poumon.

Cancer du poumon : des signes cutanés pas très courants mais inquiétants

La pharmacienne Giulia Guerrini a expliqué à nos confrères de l’express.co.uk “Le cancer du poumon est le cancer le plus répandu dans le monde et bien que les symptômes cutanés ne soient pas très courants, ils peuvent se manifester après la propagation du cancer à d'autres organes”.

L’experte précise les signes sur la peau qui peuvent alerter :

  • avoir des ecchymoses plus facilement ;
  • l'apparition de taches en relief ;
  • une peau de couleur jaunâtre ;
  • des démangeaisons accrues ;
  • des éruptions cutanées autour des yeux ;
  • des r ougeurs soudaines et fréquentes sur la moitié du visage.

Après avoir listé ces symptômes, la pharmacienne a précisé "il n'y a pas lieu de s'inquiéter si vous avez la peau sèche ou qui démange, mais si vous remarquez quelque chose de différent avec votre peau en combinaison avec les symptômes les plus courants du cancer du poumon – comme une toux fréquente, des infections pulmonaires régulières, un essoufflement et crachat de sang – parlez-en immédiatement à un médecin".

L’experte a aussi ajouté : "certains médicaments et traitements contre le cancer peuvent également être responsables de modifications au niveau de votre épiderme, il est donc important de surveiller ces changements avec votre oncologue".

Poumon : les différentes formes de cancer

Le cancer du poumon résulte du développement anarchique de cellules anormales au niveau des bronches. L’âge moyen de l’apparition est de 66 ans selon l’Institut Curie. Il existe principalement 2 types de tumeurs cancéreuses pulmonaires.

Les cancers du poumon à petites cellules : ils représentent environ 20% des cas. Ils ont une progression très rapide et sont étroitement liés à la consommation tabagique.

Les cancers bronchiques non à petites cellules (CBNPC) : ils représentent plus de 80 % des cas. Se développant plus lentement, ils regroupent :

  • l'adénocarcinome : 6 cas sur 10 environ
  • le carcinome épidermoïde : il représente 30 % des cas
  • les carcinomes à grandes cellules indifférenciées, plus rares

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

https://www.express.co.uk/life-style/health/1552856/lung-cancer-symptoms-signs-raised-blotches-increased-itchiness-bruising

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.