4 cancers rares mais agressifs

Pancréas, poumon, sein... Tous les cancers n’ont pas le même pronostic de survie. Pourquoi certains d'entre eux sont-ils plus redoutés ? Entretien avec le Pr Dufour, directeur scientifique du Centre de lutte contre le cancer Paul Strauss de Strasbourg.

Publicité
Publicité

Des cancers avec un plus ou moins bon pronostic

© Adobe StockEn moyenne, 148 737 décès par cancer sont enregistrés chaque année en France, dont 88 378 hommes et 60 359 femmes.

« Le cancer est une maladie caractérisée par la prolifération incontrôlée de cellules, liée à un échappement aux mécanismes de régulation qui assurent le développement harmonieux de notre organisme », détaille sur son site La Ligue contre le cancer. Mais, tous les cancers n’ont pas le même pronostic de guérison. « Plutôt que de parler de cancers agressifs, il faut en réalité plutôt parler de cancers avec un plus ou moins bon pronostic avec ou sans traitement », précise le Pr Dufour, directeur scientifique du Centre de lutte contre le cancer Paul Strauss de Strasbourg. La communauté scientifique parle de cancer rare dont l’incidence est inférieure à 6 nouveaux cas pour 100 000 habitants soit pour la France moins de 6 000 nouveaux cas par an (sans y inclure les sous variétés moléculaires d’un même cancer).

Publicité

Qu’est-ce qu’un cancer de mauvais pronostic ? Tous les cancers ne sont pas nécessairement de mauvais pronostic. "Le pronostic dépend du type de cancer et de son extension. Dans certains cas, la maladie est tout de suite généralisée à plusieurs sites (poumon, foie, os, ….) et là, la possibilité de guérison est faible" alerte le Pr Dufour.

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés