Les poètes aiment dire que les yeux sont le miroir de l’âme… Mais pour les scientifiques, ils sont surtout une fenêtre ouverte sur notre état de santé. En effet, nous en parlions déjà dans un précédent article ici, avec le Dr Jean-Antoine Bernard, ophtalmologue : de nombreux symptômes oculaires (tâches noires, vision floue, paupière qui tremble, etc) peuvent révéler de graves problèmes de santé (décollement de rétine, AVC, maladie du foie…).

Récemment, des chercheurs anglais sont allés plus loin en développant une intelligence artificielle capable de prédire les années de vie qu’il reste à un individu grâce à un examen de son œil, et plus précisément de sa rétine. Cette membrane tapisse la surface interne du globe oculaire et permet de transformer les rayons lumineux en signaux nerveux afin de transmettre les informations au système nerveux central.

Quand les âges biologique et chronologique ne correspondent pas

Si le vieillissement est inéluctable, son processus varie d’une personne à l’autre. Classiquement, c’est à l’âge de 65 ans que l’on considère que le début de la vieillesse commence. Mais cet âge chronologique se fonde surtout sur des raisons historiques, notamment en raison de l’âge de départ à la retraite. Or, on sait aujourd’hui que la vieillesse se détermine avec l’âge chronologique mais également avec les âges psychologique et biologique. C’est sur ce dernier élément que les scientifiques se sont penchés dans cette nouvelle étude.

Selon eux, examiner la rétine d’une personne serait le meilleur moyen pour connaître son âge biologique réel, c’est-à-dire l’âge que le corps a vraiment. Il peut être plus jeune que l’âge chronologique, signe d’une très bonne santé, ou plus âgé, révélant une usure plus forte que la moyenne.

Age rétinien : signe de votre état de santé actuel et futur

Les chercheurs ont fait analyser les clichés du fond de l'œil de 46 969 adultes âgés de 40 à 69 ans à une intelligence artificielle. Celle-ci devait alors comparer l’âge rétinien identifié avec l’âge chronologique de la personne. D’après les résultats publiés ici dans le BMJ (British Journal of Ophtalmology), chaque écart d’une année entre l’âge de la rétine et celle de l’âge réel d’un individu, élève son risque de décès de 2 %, toutes causes confondues. Ce risque augmente à 3 % si la cause de la mort n’est pas liée à une maladie cardiovasculaire ou un cancer.

Pour le moment, les scientifiques notent que "l'âge rétinien pourrait être un biomarqueur cliniquement significatif du vieillissement". Cependant, ils ne sont pas encore capables d’aller plus loin, et notamment de déterminer les liens qui existent entre l’âge rétinien et le vieillissement prématuré d’une personne.

En approfondissant les recherches, ils espèrent être en mesure de prévenir rapidement - la rétine peut être scannée en moins de cinq minutes - certaines maladies cardiovasculaires et neurologiques systémiques qui sont associées à des risques accrus de mortalité.

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

https://www.msdmanuals.com/fr/accueil/la-sant%C3%A9-des-personnes-%C3%A2g%C3%A9es/le-vieillissement/pr%C3%A9sentation-du-vieillissement 

https://bjo.bmj.com/content/early/2021/11/17/bjophthalmol-2021-319807 

mots-clés : Décès prématuré
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.