Comment se passe une toilette mortuaire ?

Première étape après le décès, la toilette mortuaire s’avère indispensable afin d’aider les familles dans leur deuil. Frédéric Camarasa, technicien d’autopsie et agent de service mortuaire au CHU de Montpellier détaille les phases de ce moment si important.

Publicité

La toilette mortuaire, un geste universel

Comment se passe une toilette mortuaire ?"Comme on lave un enfant qui vient de naître, on lave également une personne décédée. C’est une sorte de passage entre les deux mondes, une étape transitoire", décrit Frédéric Camarasa, technicien d’autopsie, agent de service mortuaire au CHU de Montpellier et expert en anthropologie d’identification. La toilette mortuaire est intimement liée à l’histoire de l’homme. Les premières traces de rites funéraires remontent à la préhistoire.

Publicité
Publicité

Un moment indispensable pour les soignants...

Quand la personne décède à l’hôpital ou dans un établissement de santé, la toilette mortuaire est pratiquée en binôme par une infirmière et une aide-soignante. Cette étape est indispensable pour le personnel soignant. "Généralement, l’infirmière a accompagné le patient de son arrivée dans le service de soins jusqu’à ses dernières heures. La toilette mortuaire, c’est aussi pour le personnel soignant le moment de clore une histoire", précise M. Camarasa. Avant d’ajouter : "Les soins sont réalisés à deux car il est plus simple de manipuler le défunt avec délicatesse". La toilette mortuaire se déroule assez rapidement après la rédaction du certificat de décès formulée par le médecin. En effet, il faut vite s’occuper du corps avant que le temps ne l’altère. "Après le décès le corps reste souple uniquement quelques heures avant l’apparition des rigor mortis (rigidités cadavériques ndlr)", rappelle le spécialiste.

Pour que la toilette mortuaire soit effectuée, il ne faut pas qu’il existe de contre-indication. En effet, dans le cas où le patient est décédé d’une maladie contagieuse, la mise en bière peut être obligatoire et immédiate. La toilette mortuaire peut aussi être reportée si une autopsie médico-judiciaire doit être pratiquée sur le corps. Quand la personne décède chez elle, la toilette mortuaire est réalisée soit par un thanatopracteur soit par l’opérateur funéraire.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X