Sante cardiaque : les pires aliments pour le cœur apres 50 ans

Les maladies cardiovasculaires sont la première cause de mortalité à l’échelle mondiale. Plus spécifiquement, les cardiopathies ischémiques sont responsables de 16 % de tous les décès enregistrés dans le monde en 2019. En à peine vingt ans, le nombre de personnes ayant succombé à ces maladies a littéralement explosé, passant de 2 millions à 8,9 millions.

Qu’est-ce qu’une cardiopathie ischémique ?

La cardiopathie ischémique - ou maladie coronarienne - correspond à un ensemble de troubles, consécutifs à un apport insuffisant en oxygène vers le muscle cardiaque, lui-même causé par un rétrécissement des artères coronaires (athérosclérose). Elle peut se manifester par une angine de poitrine ou un infarctus du myocarde. Si le risque d’en souffrir augmente avec l’âge, ce dernier est loin d’être le seul facteur de risque. On peut également citer :

  • les antécédents familiaux ;
  • l’obésité (et particulièrement la graisse abdominale) ;
  • l’hypertension artérielle ;
  • l’hypercholestérolémie ;
  • le diabète de type 2 ;
  • le tabagisme ;
  • la consommation excessive d’alcool ;
  • la sédentarité.

L’alimentation est donc un levier d’action essentiel pour protéger son cœur des maladies, puisqu’une majorité des facteurs précédemment cités en découle directement. C’est pourquoi nous vous listons, en images, les aliments les plus néfastes pour votre cœur, en particulier après 50 ans - mieux vaut toutefois les éviter à tout âge.

Angor et infarctus : les manifestations de la cardiopathie ischémique

Au stade précoce de la maladie coronarienne, les patients ne ressentent généralement aucun symptôme. En l’absence de traitement, l’ischémie peut causer de l’angor, ou angine de poitrine, qui se caractérise par une douleur thoracique derrière le sternum, pendant l’effort ou en période de stress.

Si un vaisseau est totalement obstrué, et donc que le muscle cardiaque n’est plus irrigué en oxygène, c’est la crise cardiaque. Celle-ci se manifeste par une douleur constrictive et persistante dans la poitrine, irradiant vers le cou, la mâchoire, l’épaule et le bras gauche. Mais aussi par une gêne respiratoire, un essoufflement, une sensation de malaise, une transpiration excessive, une pâleur, un sentiment d’angoisse, une douleur abdominale ou encore des nausées. Il s’agit d’une urgence vitale qui doit être prise en charge immédiatement.

Pour éviter ces maladies cardiaques, il convient d’agir sur les facteurs de risque évitables. Par exemple, en arrêtant de fumer, en évitant l’alcool, en pratiquant une activité physique régulière et en adoptant une alimentation variée et équilibrée. Ce qui suppose de renoncer à certains aliments, particulièrement dangereux pour le cœur… Leur consommation doit rester un plaisir très occasionnel.

La friture

1/6
Santé cardiaque : les pires aliments pour le cœur après 50 ans

"Si vous voulez garder votre cœur en bonne santé après 50 ans, il est temps de porter une attention particulière à votre apport en graisses saturées", recommande la diététicienne Rebecca Schilling, interrogée par USA RX. Et pour cause, ces dernières bouchent les artères, élèvent le taux de mauvais cholestérol et favorisent l’hypertension. On limite donc les frites, beignets et autres aliments cuits dans un bain d’huile. 

La viande grasse

2/6
Santé cardiaque : les pires aliments pour le cœur après 50 ans

Comme la friture, la viande rouge et la charcuterie sont très riches en graisses saturées, mieux vaut donc limiter considérablement leur consommation. Durant les repas, la diététicienne Rebecca Schilling de limiter sa consommation de viande à une portion de 85 grammes (environ la taille de votre paume). Mais aussi de considérer les viandes rouges très persillées comme une friandise rare, de privilégier les viandes maigres et d’éliminer les parties grasses sur les autres morceaux, d’opter pour des produits laitiers à faible teneur en matières grasses et d’augmenter la quantité de fruits, légumes et fibres que l’on consomme au quotidien. 

Les biscuits apéritifs

3/6
Santé cardiaque : les pires aliments pour le cœur après 50 ans

“Les biscuits apéritifs et autres sachets de chips sont non seulement très riches en sodium, mais ils encouragent également la suralimentation et augmentent le risque de prise de poids, car ils sont très appétissants”, met en garde la diététicienne Melissa Mitri, auprès de Wellness Verge. 

Les sodas

4/6
Santé cardiaque : les pires aliments pour le cœur après 50 ans

"Le soda est très riche en sucres ajoutés, ce qui est un facteur de risque de diabète, d'obésité et de maladies cardiaques", ajoute Melissa Mitri. "Vous pouvez éviter ce risque en choisissant des alternatives pétillantes plus saines comme l'eau de Seltz aromatisée ou les eaux gazeuses”. 

Les boissons light

5/6
Santé cardiaque : les pires aliments pour le cœur après 50 ans

Vous pensiez limiter vos risques cardiovasculaires en remplaçant votre Coca-Cola classique par sa version sans sucre ? Mauvaise idée ! "Les boissons à base d’édulcorants artificiels sont associées à un risque accru de maladies cardiométaboliques", déclare Arika Hoscheit, diététicienne-nutritionniste pour Paloma Health. Ainsi, une étude publiée en 2009 dans Diabetes Care a révélé que les personnes qui boivent quotidiennement des sodas light ont un risque 36 % plus élevé de développer un syndrome métabolique et un risque 67 % plus élevé de diabète de type 2 par rapport aux personnes qui n’en consomment pas. Et pour cause, ces boissons augmentent l’appétit et perturbent le microbiome, ce qui peut entraîner une intolérance au glucose et une augmentation des envies de sucré. 

Les beignets

6/6
Santé cardiaque : les pires aliments pour le cœur après 50 ans

Toute personne de plus de 50 ans soucieuse de préserver sa santé cardiaque devrait s’abstenir de manger des beignets. "Non seulement les beignets sont frits, ce qui déverse une grande quantité de mauvaises graisses dans votre organisme, mais ils sont également riches en glucides raffinés et en sucre, ce qui peut entraîner une prise de poids et augmenter votre risque de maladie cardiaque", décrypte Susan Bowerman, titulaire d’un master en sciences de la nutrition de l’Université d’État du Colorado. 

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

Unhealthiest Foods for Your Heart After 50, Say Dietitians, Eatthis.com, 21 janvier 2022. 

Cardiopathie ischémique, belgiqueenbonnesante.be, 18 novembre 2021. 

Diagnostic et traitement des cardiopathies ischémiques, Centre cardiologie Champel. 

Cardiopathie ischémique, Deuxiemeavis.fr. 

Syndrome coronarien aigu / Cardiopathie ischémique / Infarctus du myocarde, Concilio.com. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.