Les pires aliments pour le foie

Certifié par nos experts médicaux MedisiteMême si votre foie est en bonne santé, certaines habitudes alimentaires peuvent endommager son fonctionnement. Medisite fait le point sur les aliments et boissons à consommer avec modération pour préserver l’état de cet organe, avec l'aide de Anne Guillot, diététicienne-nutritionniste et le Dr Philippe Godeberge, gastro-entérologue et hépatologue.
Sommaire

Le foie est un organe du système digestif, essentiel à l'organisme. C'est un "organe fondamental à la digestion des aliments et à l'élimination des substances toxiques", a déclaré Eva Rodriguez, diététicienne-nutritionniste à l’hôpital HM Delfos de Barcelone, citée par le journal La Vanguardia.

En effet, le foie intervient dans la digestion, sécrète la bile, stocke les nutriments, élimine les toxines et synthétise les enzymes, les protéines et le glucose.

Les cellules du foie absorbent ces substances et les traitent de différentes façons selon leur nature : elles vont organiser le stockage des nutriments et au contraire la dégradation des toxines. Le foie est également chargé de fabriquer la bile nécessaire à la digestion des graisses. C’est pourquoi notre nourriture va avoir un impact sur la santé de cet organe.

En outre, comme tous les autres organes, le foie reçoit de l’oxygène par l’artère hépatique, mais également du sang en provenance du tube digestif par la veine porte riche en substances absorbées au niveau de l’intestin. "Le sang se mélange à l’entrée du foie et le traverse, pour être d’une part filtré, et d’autre part se charger de substances fabriquées par le foie pour les transporter dans l’organisme. Le sang sort du foie par les veines sus hépatiques pour rejoindre le cœur puis la circulation sanguine générale", décrit l’Association française d’étude du foie (AFEF).

Ou se trouve mon foie ?

Le foie est un organe robuste qui peut peser jusqu'à 1,5 kg chez un adulte.

Selon un sondage Ipsos réalisé pour l’Association française d’étude du foie (AFEF), en juin 2016, un Français sur quatre ne sait pas situer son foie. Vous êtes nombreux à l'imaginer près de votre nombril. En réalité, il est beaucoup plus haut qu’on ne croit.

Le foie se situe sous les côtes, à droite, en haut, précisait le Dr Victor de Lédinghen, secrétaire général de l’AFEF.

On peut être malade du foie sans s'en rendre compte

Un foie malmené peut causer des ravage. Or, les maladies du foie restent silencieuses pendant des années. Lorsque vous remarquez les symptômes, cet organe est déjà sérieusement endommagé. A titre d'information, une cirrhose met entre 10 et 50 ans pour se développer, sans générer de signes particuliers. Elle est responsable de 8000 décès par an (plus que les accidents de la route !). D'où l'importance de choyer cet organe fondamental.

"Le foie est un organe unique vital et fragile. Il est important de le préserver en connaissant les facteurs d’agression du foie", partage l’AFEF.

Le foie n'aime pas les excès alimentaires

Artichaud, citron pressé, radis noir... Tous ces aliments réputés pour leurs vertus "detox" ne font pas l'unanimité auprès des hépatologues. Et pour cause, ces derniers ne pourront pas soigner votre foie, si en parralèle vous enchaînez les excès alimentaire.

En réalité, le foie n’aime pas les excès. Le meilleur moyen de prendre soin de cet organe consiste à limiter sa consommation d’alcool, de viande grasse, de charcuterie, de produits sucrés (gâteaux, sodas…) et de pratiquer une activité physique régulière.

"Entre aliments et santé du foie, c’est souvent une question de quantité", nous explique Anne Guillot, diététicienne nutritionniste. La clé d’un bon fonctionnement hépatique est donc de consommer avec modération les aliments néfastes pour le foie. On les passe en revue pages suivantes avec Anne Guillot, suivie du Dr Philippe Godeberge, gastro-entérologue et hépatologue.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Merci à Anne Guillot, diététicienne nutritionniste. 

Merci au Dr Philippe Godeberge, gastro-entérologue. 

Association française d’étude du foie (AFEF)

Centre Hépato-Biliaire de l’hôpital Paul Brousse

Je détoxifie mon foie, c’est parti ! Christopher Vasey, éditions Jouvence 2016

Actualisation des repères du PNNS : révision des repères de consommations alimentaires – Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES), décembre 2016. 

Les aliments frits, dangereux pour le cœur, Fédération Française de Cardiologie 

Voir plus
La rédaction vous recommande sur Amazon :