Coronavirus et gestes barrieres : 5 erreurs a ne surtout plus faire !

Le confinement oblige la majorité de la population à rester chez elle. C'est le seul moyen de casser la chaîne de transmission du coronavirus, responsable d'une pandémie mondiale, et de ne pas tomber malade.

Le COVID-19 se transmet par des personnes porteuses du virus par le biais de gouttelettes respiratoires expulsées par le nez ou par la bouche lorsqu’elles toussent ou éternuent, rappelle l'Organisation Mondiale de la Santé. Ces gouttelettes peuvent se retrouver sur des objets ou des surfaces autour de la personne en question.

"On peut alors contracter le COVID-19 si on touche ces objets ou ces surfaces et si on se touche ensuite les yeux, le nez ou la bouche. Il est également possible de contracter le COVID-19 en inhalant des gouttelettes d’une personne malade qui vient de tousser ou d’éternuer". C'est ainsi que le coronavirus est parvenu à se propager dans le monde entier.

Si Emmanuel Macron a désormais annoncé aux Français un déconfinement progressif à compter de mi-mai, ce n'est pas une raison pour relâcher nos efforts. Aujourd'hui plus que jamais, il est important de continuer à respecter scrupuleusement les gestes barrières, afin de casser la chaîne de transmission du virus. Attention, vous êtes nombreux à commettre des erreurs, notamment lors du lavage des mains, qui permettent au virus de résister. On les passe en revue dans notre diaporama.

Une personne asymptomatique va en contaminer trois autres en moyenne

Le coronavirus se transmet par les gouttelettes. Par conséquent, les autorités et le corps médical considèrent qu’un contact étroit avec une personne malade peut suffire pour transmettre la maladie : même lieu de vie, contact direct à moins d’un mètre lors d’une discussion, d’une toux, d’un éternuement ou en l’absence de mesures de protection.

"Un des autres vecteurs privilégiés de la transmission du virus est le contact des mains non lavées ou de surfaces souillées par des gouttelettes", prévient le gouvernement. 

"C’est donc pourquoi les gestes barrières et les mesures de distanciation sociale sont indispensables pour se protéger de la maladie". Il est donc nécessaire de se tenir à plus d’un mètre des autres et de garder vos distances.

Pour rappel, une personne peut être infectée et asymptomatique. On dit qu'elle est porteuse saine. Tout aussi contagieuse, cette dernière va, en moyenne, contaminer trois autres personnes, selon les données des autorités et de l'Institut Pasteur.

Covid-19 : quels sont les gestes barrières ?

Pour éviter la propagation du coronavirus, les gestes barrières sont rappelés sans cesse. Ils consistent à limiter les contacts, entre les individus, au maximum. Ils doivent être respectés scrupuleusement. On note : 

  • Le respect du confinement est essentiel : ne sortez de votre domicile que pour les besoins de premières nécessités.
  • Un lavage régulier des mains.
  • L'utilisation de mouchoirs à usage unique (avant de les jeter).
  • La distanciation sociale : saluez sans serrer les mains, évitez les embrassades et tenez-vous à minimum un mètre des autres lorsque vous sortez.
  • Se couvrir la bouche et le nez avec le pli du coude ou avec un mouchoir en cas de toux ou d'éternuement (voir image ci-dessous).

Photo : le bon réflexe lorsque vous éternuez

Photo : le bon réflexe lorsque vous éternuez© Istock

Erreur 1 : utiliser le sèche-main après le lavage des mains

1/5
Coronavirus et gestes barrières : 5 erreurs à ne surtout plus faire !

Une étude menée par des chercheurs de l'université britannique de Leeds a démontré que se sécher les mains avec du papier s'avère plus efficace pour retirer les derniers germes récalcitrants, qui auraient survécu au lavage des mains.

Exit le sèche-main électrique !

Même si leurs recherches n'ont pas utilisé le Sars-Cov-2, "nous estimons que nos résultats sont pertinents pour le contrôle du nouveau coronavirus", ont indiqué les auteurs menés par Ines Moura, de l'université de Leeds.

"Les serviettes en papier devraient être le moyen privilégié pour se sécher les mains, pour réduire le risque d'une contamination et de propagation".

Des propos confirmés par l'OMS, qui estime elle aussi que les sèche-mains ne sont pas efficaces pour tuer le 2019-nCoV. "Pour vous protéger contre le nouveau coronavirus, vous devez vous nettoyer fréquemment les mains avec un produit hydroalcoolique ou à l’eau et au savon. Une fois que vos mains sont propres, vous devez les sécher soigneusement à l’aide de serviettes en papier ou d’un séchoir à air chaud". 

C'est également l'occasion de rappeler l'importance cruciale du lavage des mains réguliers, avec de l'eau et du savon - ou du gel hydroalcoolique. Sans vous en rendre compte, vous portez régulièrement vos mains à votre visage. Mains avec lesquelles vous avez effleuré les poignées de portes, robinets ou surfaces, vecteurs de transmission des pathogènes.

Erreur 2 : se contenter d'un mètre de distance avec les autres pendant le jogging

2/5
Coronavirus et gestes barrières : 5 erreurs à ne surtout plus faire !

Si les activités physiques, comme le jogging, sont autorisées à titre individuel et à proximité de son domicile pendant le confinement, certaines conditions doivent être respectées.

"Vous pouvez pratiquer une activité physique individuelle, une heure par jour et dans un rayon de 1km autour de votre domicile, si elle n'entraîne pas de proximité avec d’autres personnes", annonce le gouvernement. Si les mesures de distanciation sociale recommandent de se tenir à plus d'un mètre des autres, pour la pratique du sport, ce n'est pas si simple. 

Une entreprise américaine Ansys fait référence à une nouvelle étude menée par les universités de Louvain (Belgique) et d’Eindhoven (Pays-Bas), qui dévoile que la distance d’un mètre préconisé entre les personnes n’est pas du tout compatible avec le footing. Une distance d’un mètre entre les individus ne serait pas suffisante pour limiter la transmission du virus lorsque l'on se retrouve en train de courir. 

Pourquoi ? Tout simplement parce que la portée des molécules expulsées est plus grande lorsque vous faites du jogging. "Un coureur devrait respecter une distance de trois mètres minimum et les cyclistes de 10 mètres", estiment les chercheurs.

Je présente des symptômes du coronavirus. Puis-je continuer malgré tout à pratiquer une activité physique ?

"Non, ce serait dangereux", prévient le gouvernement. Vous pourriez développer une myocardite – inflammation du muscle cardiaque. Dans tous les cas, si vous ne savez pas si vous êtes porteur ou non du virus, évitez les efforts trop violents.

Erreur 3 : ne pas se laver les mains avant de mettre un masque

3/5
Coronavirus et gestes barrières : 5 erreurs à ne surtout plus faire !

Pour faire face à la menace du Covid-19, le port de masques de protection s'est démocratisé à travers le monde. Mais pour qu'ils soient efficaces, certaines précautions sont à prendre.

Une des grosses erreurs est d'oublier de se laver les mains avant d’enfiler son masque. Les postillons émis lors de toux ou d’éternuements vont littéralement infecter votre environnement. Si vous omettez de vous laver les mains avant d'enfiler votre masque, vous contribuez à la propagation du virus sur votre masque de protection. Lavez-vous bien les mains avec du savon et de l’eau ou avec un gel hydroalcoolique. En outre, n’oubliez pas de nettoyer vos ongles, vos pouces, le dos de vos mains et vos poignets.

Erreur 4 : pulvériser de l'alcool ou du chlore sur votre corps pour "tuer le coronavirus"

4/5
Coronavirus et gestes barrières : 5 erreurs à ne surtout plus faire !

"Vaporiser de l’alcool ou du chlore sur tout le corps ne tuera pas les virus qui ont déjà pénétré dans votre organisme", avertit l'OMS.

En outre, la pulvérisation de ces substances peut être nocive pour vos vêtements ou vos muqueuses (c’est-à-dire les yeux, la bouche). Si l’alcool et le chlore peuvent tous deux être utiles pour désinfecter les surfaces, ils doivent être utilisés en suivant les recommandations appropriées. 

Pour vous protéger contre le nouveau coronavirus, commencez par vous nettoyer fréquemment les mains en utilisant un produit hydroalcoolique – comme un gel – ou à l’eau et au savon. 

Erreur 5 : utiliser les sacs du supermarché pour ramener vos courses

5/5
Coronavirus et gestes barrières : 5 erreurs à ne surtout plus faire !

Sur les emballages, dans les rayons, sur le tapis-roulant ou sur l'écran des caisses automatiques... les supermarchés sont propices à la prolifération des virus. Aussi, vous devez redoubler de prudence lorsque vous allez vous ravitailler et éviter au maximum d'être en contact avec tout type de surface. 

Afin de limiter les contacts avec des matières potentiellement infectées, il est préférable d'emporter vos propres sacs, en particulier dans les enseignes de proximité, qui n'ont pas toujours le personnel pour veiller à la désinfection des paniers ou chariots. 

Prenez garde aussi à ne pas toucher plusieurs fois les fruits et les légumes - vous risquez sinon de contaminer les autres, si vous êtes porteur du virus.

Enfin, si vous êtes malade, n'allez pas au supermarché. Restez chez vous et faites-vous livrer vos courses ou demander à un proche de les déposer sur votre palier. 

Sources

Towards aerodynamically equivalent COVID19 1.5 m social distancing for walking and running, universités de Louvain (Belgique) et d’Eindhoven (Pays-Bas)

Nouveau coronavirus (2019-nCoV) : conseils au grand public - En finir avec les idées reçues, OMS

Comment se transmet le coronavirus COVID-19 ?, Gouvernement

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.