Ostéoporose et alimentation

Pour que l’apport en calcium soit suffisant, il faut compter entre 900 et 1 000 mg par jour. Chez les femmes enceintes ou allaitantes, chez les femmes ménopausées, et d’une façon générale chez les personnes âgées, on recommande entre 1 200 et 1 500 mg afin de prévenir efficacement l’ostéoporose. Par ailleurs, pour favoriser la fixation du calcium au niveau des os, il faut des apports suffisants en vitamine D. Pour cela, pas de secrets : il faut s’exposer régulièrement au soleil, ce qui est la meilleure façon de synthétiser efficacement la vitamine D ou, à défaut, prendre des compléments alimentaires.

Le calcium pour lutter contre l’ostéoporose

Encore faut-il savoir où trouver ce calcium. De nombreux aliments en contiennent naturellement. C’est le cas des fromages à pâte cuite, tels que le comté ou le parmesan par exemple. Si les yaourts et le lait sont également riches en calcium, ce dernier est souvent plus difficile à assimiler que le calcium issu des végétaux (légumes à feuilles vertes, choux et légumes secs). Par ailleurs, les produits laitiers ont tendance à acidifier le corps, ce qui participe à la déminéralisation osseuse. De leur côté, la viande et le poisson contiennent généralement moins de calcium. Néanmoins, vous pouvez vous tourner vers les sardines, les anchois, la truite, les crevettes ou encore les moules. Non seulement elles contiennent de bonnes quantités de calcium, mais en plus, elles renferment des omégas-3 et de la vitamine D.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.