Red Bull, Monster... Ces marques de boissons énergisantes ont de plus en plus de succès auprès des adolescents. L’association de consommateurs CLCV alerte sur les dangers de la consommation élevée de ce type de boissons. Pour l'association, qui a passé au crible dix d'entre elles, il s'agit d'un cocktail de sucre, d'additifs et de caféine.

Selon CLCV, 8 boissons énergisantes sur 10 ont un Nutri-Score D ou E, c'est-à-dire les notes nutritionnelles les plus mauvaises. Une classification qui n'est pas étonnante quand on sait que le sucre, le glucose et le sirop de glucose sont les aliments en tête de liste de ces boissons après l'eau gazéifiée.

L'équivalent de 3 expressos pour une canette

CLCV révèle que les boissons énergisantes étudiées contiennent en moyenne 8,4 grammes de sucre pour 100 ml et 6 additifs. Autres substances problématiques, la taurine et la caféine à des taux élevés. Sachez qu'il y a en moyenne 23 mg de caféine pour 100 ml de boisson énergisante, soit l'équivalent de trois cafés expressos pour une canette de 500 ml.

Alors que la réglementation n'impose que la mention "teneur élevée en caféine, déconseillé aux enfants et aux femmes enceintes ou allaitantes" sur l'étiquette des boissons énergisantes, sans aucune quantité maximale pour les substances excitantes telles que la taurine ou la caféine, CCLV demande au législateur de fixer des quantités maximales pour ces deux ingrédients, en prenant en compte la consommation réelle des adolescents.

CCLV rappelle que le code de bonne conduite signé par les industriels prône une dose maximale de 4 000 mg/l pour la taurine et 320 mg/l pour la caféine. Or, selon l'association de consommateurs, "ces valeurs ne sont pas suffisantes dans la mesure où ces boissons sont souvent associées au sport et à l’alcool et que la dose de caféine considérée comme sans risque pour un adolescent est estimée, selon l’Efsa, à 150 mg par jour pour une personne de 50 kg".

Un étiquetage plus clair et lisible

Selon l’Anses, la consommation de boissons énergisantes peut présenter des risques pour la santé lorsqu’elles sont associées avec de l’alcool ou bues dans le cadre d’une pratique sportive. CCLV demande donc un étiquetage plus clair et lisible pour déconseiller leur mélange avec de l'alcool et leur consommation pour faire de l'exercice physique.

Selon la Fédération française de cardiologie, un excès de caféine provoque de nombreux effets indésirables sur la santé : nervosité, agitation, anxiété, insomnie, irritation de l’estomac, diarrhée... De plus, la caféine contenue dans ces boissons peut masquer les effets de l’alcool et entraîner des comportements risqués. En 2008, les centres antipoison Français ont recensé des dizaines de cas de troubles, suite à la consommation de ces boissons, dont certains impliquant des arrêts cardiaques.

> Comparez les mutuelles et augmentez le nombre de séances avec un nutritionniste !

Sources

Boissons énergisantes : à consommer avec modération !, clcv.org, 5 mars 2021. 

Boissons énergisantes, un risque pour la santé, Fédération française de cardiologie, 14 février 2020.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.