Sommaire

Vous surveillez scrupuleusement tout ce que vous mettez dans votre assiette et, pourtant, vous ne parvenez pas à maigrir. Pire, vous avez tendance à prendre du poids. Faites-vous également attention à ce que vous buvez ? En effet, les aliments ne sont pas les seuls à renfermer du sucre et des matières grasses. Abuser de certaines boissons peut aussi être fatal pour votre ligne. Et si, pour certaines d'entre elles, le côté "malsain" peut sembler évident, pour d'autres, le piège est plus subtil...

Les jus de fruits : remplis de sucre

C'est notamment le cas des jus de fruits : de nombreuses personnes pensent qu'ils sont peu caloriques et bons pour la santé, puisque extraits des fruits, mais la réalité est tout autre. Ces boissons concentrent tous les sucres présents dans ces végétaux (même s'ils sont étiquetés "sans sucre ajouté" ou pressés à la maison), or, il faut généralement plusieurs fruits pour faire un seul verre de jus. En prime, comme ils sont consommés à l'état liquide, ces sucres sont absorbés directement par l'organisme et vont, pour la plupart, directement dans le sang, ce qui fait grimper la glycémie en flèche.

"Une simple orange pressée contient 10 g de sucre"

"Contrairement à ce qu'on pourrait penser beaucoup de personnes qui ont un excès de sucre consomment trop de fruits. Or dépasser plus de trois fruits par jour augmente également la glycémie et, à la longue, risque de faire prendre du poids", met en garde la diététicienne Séverine Sénéchal.

Un avis que partage Valérie Mery Mandeville, diététicienne-nutritionniste : "Il faut faire attention aux jus de fruits, même issus de fruits frais. Ils ont l'air sains, mais ils sont très riches en sucre", explique-t-elle. "Même une simple orange pressée contient 10 g de sucre, il ne faut donc pas en abuser".

Aussi, si vous buvez le jus d'un fruit, il faut en tenir compte pour le reste de la journée. Vous ne pourrez plus en manger que deux, pour ne pas excéder le fameux quota de "trois fruits par jour au maximum".

Eaux aromatisées : ne vous laissez pas berner

Certains consommateurs peuvent se méprendre lorsque des marques d'eaux minérales lancent des produits comme les eaux aromatisées aux fruits. Or, elles aussi, font prendre du poids.

Pourquoi ? "Elles ont l'air transparentes, on dirait de l'eau, on fait confiance aux marques d'eaux minérales... Pourtant, si certaines de ces eaux sont sucrées aux édulcorants, d'autre le sont avec du sucre et sont donc très riches en glucides", prévient Valérie Méry Mandeville, diététicienne-nutritionniste.

En outre, elles peuvent aussi contenir des substances chimiques, comme des édulcorants ou des arômes de synthèse. Or, à long terme, elles peuvent avoir des effets néfastes pour la santé.

La bonne alternative ? Fabriquer soi-même ses eaux aromatisées. Il suffit d'ajouter à votre pichet d'eau fraîche des rondelles d'agrumes, des fruits rouges, voire des herbes aromatiques (menthe, verveine...) et des rondelles de concombre et de laisser infuser toute une nuit au réfrigérateur. Choisissez, dans ce cas, des produits issus de l'agriculture biologique, afin de ne pas vous préparer une infusion de pesticides...

Sodas : ça fait grossir et ça ballonne

Ils sont pétillants, ils sont sucrés et l'on adore les siroter en terrasse avec une bonne dose de glaçons. Nous avons aussi tendance à en commander à chaque fois que l'on se rend dans une chaîne de restauration rapide ou même à en garder dans son frigo pour l'apéro (ou, pire, pour le goûter des enfants). Pourtant, les sodas sont le pire ennemi de votre ligne !

Pourquoi ? "Ils sont remplis de sucres ajoutés qui fournissent au corps un apport d'énergie qu'il a du mal à réguler. Cela augmente la glycémie rapidement et, lorsqu'elle est en excès, cette dernière se transforme en graisse qui sera stockée" met en garde Séverine Sénéchal, diététicienne-nutritionniste. "Ils sont également remplis dioxyde de carbone qui entraîne du gaz dans l'organisme et fait gonfler le ventre", ajoute Valérie Mery-Mandeville, diététicienne nutritionniste.

À savoir : une cannette de soda contient environ 7 à 8 morceaux de sucre soit plus de 100 g de sucre par litre de boisson.

Alcool : un danger aussi pour la silhouette

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, mais aussi pour votre silhouette. Un gramme d’alcool représente 7 kilocalories, ce qui augmente considérablement la ration énergétique quotidienne.

Pourquoi ? "Les boissons alcoolisées contiennent beaucoup de sucre ce qui fait augmenter la glycémie et entraîner une prise de poids si l'on en abuse", explique Valérie Mery Mandeville, diététicienne-nutritionniste.

Et si vous consommez des cocktails, vous prenez alors une double peine, puisque vous cumulez les calories de l'alcool et celles du jus de fruits, du sirop ou du soda avec lequel il est mélangé. Ainsi, certaines boissons peuvent atteindre les 300 kcal le verre.

Par ailleurs, "consommer trop d'alcool fait que votre corps préfère utiliser l'excès d'alcool plutôt que les graisses comme source d'énergie", explique le Dr Daniel Boyer, chercheur en médecine à l'Institut Farr, à nos confrères du site EatThis.com. Autrement dit, votre organisme va préférer brûler l'alcool comme carburant, plutôt que d'oxyder les graisses issues de l'alimentation qui, elles, vont s'accumuler dans votre corps.

À savoir : Certains alcools comme la bière, par exemple, cumulent plusieurs points négatifs : un excès de sucre et une arrivée de gaz qui fait gonfler le ventre.

Smoothies : le sucre des fruits fait grossir

C'est coloré, c'est frais et c'est avec des fruits... Les smoothies sont des boissons très à la mode dans la culture du "manger sain". Mais attention à ne pas tomber dans le piège. Car, pouf faire un smoothie, il faut généralement utiliser plusieurs fruits, ce qui peut vite entraîner un excès de sucre.

Pourquoi ? "Les fruits aussi contiennent du sucre et il ne faut pas en manger plus de trois par jour", explique la diététicienne Valérie Mery Mandeville. "Certaines recettes proposent de mettre du lait ou encore un yaourt ce qui ajoute encore plus de glucides à la boisson. Cela induit une augmentation de la glycémie et une transformation en graisse qui vont directement dans les petits bourrelets. D’autant plus qu’en jus ou smoothie, l’assimilation du fructose n’est plus ralentie par les fibres des fruits, qui ont été ôtées ou broyées lors de la préparation".

Boissons énergisantes : un pic de sucre brutal

Quand le café ne fait plus assez d’effet, on peut être tenté de passer aux boissons énergisantes. Mais attention à ne pas en abuser.

Pourquoi ? "Elles représentent l’équivalent de 10 tasses de café et, pour que ça fasse encore plus d’effet, du sucre est rajouté dedans, explique Valérie Mery-Mandeville diététicienne nutritionniste". Elles induisent donc un pic de sucre dans le sang brutal que le corps peine à assimiler. Résultat ? La graisse est stockée.

Mais la prise de poids n'est pas le seul danger associé à ces boissons. En effet, l'excès de caféine peut entraîner différents symptômes physiques : nervosité, anxiété, troubles du sommeil, irritation de l’estomac, diarrhée... Les boissons énergisantes peuvent également masquer les effets de l'alcool et entraîner des comportements risqués. Des arrêts cardiaques ont notamment été recensés par les Centres antipoison français suite à leur consommation.

Les boissons "lights" peuvent faire grossir

"Ce n'est pas grave, je peux en boire, c’est du light !" Qui n’a pas déjà pensé ou entendu cette phrase ? Cependant, Séverine Sénéchal, diététicienne-nutritionniste, attire notre attention sur une étude scientifique qui montre que l’aspartame utilisé dans certaines boissons allégées pour leur donner un goût sucré ne serait pas aussi bénéfique que ça pour la ligne.

Pourquoi ? Publiée dans la revue Applied Physilogy, Nutriton and Metabolism l'étude a testé un régime à base d’aspartame sur des souris de laboratoires. Résultat ? Celles qui ont en pris ont davantage grossi que celles qui consommaient seulement un régime riche en matières grasses.

Et pour cause, l'aspartame est un leurre pour le cerveau. Interrogée par l'Obs, la journaliste Henriette Chardak (auteure du livre Le light, c’est du lourd, éditions Max Milo) explique : "Quand vous prenez de l’aspartame, le cerveau réagit comme lorsque vous consommez du sucre, il dit au pancréas de fabriquer de l’insuline. Mais comme n’avez pas véritablement pris de sucre, la sensation de satiété ne s’installe pas, et vous devez manger davantage pour la combler, ce qui favorise la prise de poids".

Méfiez-vous des boissons au café

Si le café noir ne fait pas grossir (il aurait même plutôt tendance à favoriser la combustion des calories), ce n'est pas le cas de toutes les boissons à la mode à base de café : latte vanille, pumpkin spice latte, moka au chocolat... Ces boissons popularisées par les grandes chaînes de restauration rapide, de type Starbucks, sont très riches en sucres, voire en graisses (pour peu que l'on y ajoute de la crème fouettée ou qu'elle soit élaborée avec du lait entier).

Voici quelques exemples du nombre de calories que contiennent les boissons du Starbucks, préparées avec du lait entier et au format "grande" (c'est-à-dire le format intermédiaire, ou "moyen", que l'on trouve en France) :

  • Cappuccino : 181 kcal
  • Caramel macchiato : 273 kcal
  • Mocha blanc : 440 kcal
  • Frappuccino café : 301 kcal
  • Gingerbread latte : 364 kcal

Pour vous faire plaisir en limitant les dégâts, demandez à ce que votre boisson soit préparée avec du lait écrémé ou végétal et sans ajout de crème fouettée, et privilégiez le format de gobelet le plus petit ("tall") : cela peut diviser le nombre de calories avalées par deux.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Sources

Merci à Valérie Mery-Mandeville, diététicienne nutritionniste et à Séverine Sénéchal, diététicienne-nutritionniste.

www.eatthis.com/worst-drinking-habits-lean-body

Vidéo : Top 3 des boissons diurétiques

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.