Dans un récent rapport, la British Dental Association, un syndicat à l’attention des dentistes du Royaume-Uni, a pointé les compotes en gourde du doigt, avertissant que « des niveaux obscènes de sucre (…) soulignent la nécessité d’une action gouvernementale de grande envergure ». Initialement destinées aux enfants, selon les précisions des auteurs du rapport, ces compotes en gourde se retrouvent pourtant dans le sac et le r éfrigérateur d’un grand nombre d’adultes, tout âge confondu.

Des taux de sucre 150 % supérieurs

Pour les besoins de ces travaux, la composition de 109 compotes en gourde a été analysée. Les résultats ont notamment démontré que « plus d’un quart contenait plus de sucre qu’une canette de Coca-Cola, (…) jusqu’à 150% des niveaux de sucre de la boisson gazeuse (NDLR : à volume égal) », selon les chercheurs. Autre fait surprenant, « certains produits examinés contiennent jusqu’à d eux tiers de l’apport journalier recommandé en sucre d’un adulte ».

Adorées par les plus jeunes, plébiscitées par les parents qui se réjouissent de voir leurs enfants consommer des fruits si facilement, les compotes à boire se retrouvent pourtant au coeur de la tourmente. « D es spécialistes du marketing malhonnêtes donnent aux parents l'impression qu'ils font un choix sain avec ces sachets. Rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité », argumente Eddie Crouch, président de la BDA.

Les compotes « sans sucre ajouté » également dans le viseur

Les mentions « sans sucre ajouté » n’ont pas manqué de faire frémir les experts de l’association britannique, puisque les compotes concernées restent encore bien trop sucrées pour la santé des enfants, et ceux en bas âge particulièrement.

« Le secteur a toujours adopté un langage fallacieux soulignant la présence de ‘sucres naturels’ ou l’absence de ‘sucres ajoutés’, d’autres faisant des allégations opaques selon lesquelles les produits sont ‘approuvés sur le plan nutritionnel’ ou conformes aux ‘besoins nutritionnels et développementaux’ (…) induisant les parents en erreur en leur faisant croire qu’ils font des choix sains », selon la British Dental Association.

Le comité britannique n’a pas manqué de rappeler des données importantes, à commencer par le fait que « la carie dentaire est la première cause d'admission à l'hôpital chez les jeunes enfants, et le sucre est à l'origine de cette épidémie. Ces produits risquent malheureusement d’avoir un impact sur la prochaine génération avant même qu'elle ne sache marcher. (…) Les ministres doivent veiller à ce que le sucre ne devienne pas le nouveau tabac ».

Des compotes risquées pour la santé bucco-dentaire

Ces compotes en gourdes constituent non seulement un encas trop sucré par rapport aux recommandations classiques, mais représentent également un risque pour la santé bucco-dentaire des jeunes enfants.

« En plus d’engager une préférence pour les goûts sucrés - qui comportent des risques pour la santé tout au long de la vie - ils comportent également des risques (…) par le rapport aux aliments disponibles via des pochettes. Le contenu est souvent aspiré directement de la gourde, ce qui garantit que la nourriture passe plus de temps en contact avec les dents de lait (…) et les expose à un risque d’érosion et de carie », expliquent les auteurs du rapport.

> Les biens rares des plus grands promoteurs sont sur Immo.planet !

Sources

https://bda.org/news-centre/press-releases/Pages/As-sugary-as-Cola-Dentists-call-for-sweeping-action-on-baby-pouches.aspx

mots-clés : nutrition, compote, sucre, Coca
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.