Sommaire

Chris Line était en surpoids depuis de nombreuses années. Allant jusqu’à peser plus de 200 kilos, cet Américain a décidé de changer son mode de vie afin de se sentir mieux dans son corps. Après plusieurs mois, il est parvenu à se délester de 113 kilos ! Interviewé par nos confrères américains de Men's Health, il raconte comment il a adapté son alimentation et comment il a rendu son mode de vie plus actif.

« Je ne me souviens pas d’un moment précis où j’ai eu ce déclic. Pourtant, j’aurais pu l’avoir à de nombreuses occasions. On pourrait penser qu'une demi-douzaine de chaises cassées, mon oncle obèse mourant d'une crise cardiaque ou les inconforts quotidiens de vivre avec plus de 400 livres [181 kilos, ndlr] ont été mon signal d'alarme, mais je n'ai jamais eu un vrai moment de déclic. Quand j'ai finalement décidé de perdre du poids, c'était par pure commodité. J'ai toujours voulu perdre du poids, mais quand j'ai commencé mon premier vrai travail après avoir terminé mes études de droit en juin 2017, j'ai pu entrer dans une bonne routine et, pour la première fois, je me suis senti suffisamment apte à changer ma vie ».

L’obésité est l’une des maladies chroniques qui tue le plus dans le monde. À l’échelle mondiale, le nombre de personnes obèses a presque triplé depuis 1975, détaille l’OMS. L’obésité est un facteur de risque majeur de maladies cardiovasculaires (principalement les cardiopathies et les accidents vasculaires cérébraux), diabète, troubles musculo-squelettiques et de certains cancers (de l’endomètre, du sein, des ovaires, de la prostate, du foie, de la vésicule biliaire, du rein et du colon).

Avec un tel poids, Chris Line était en danger de mort.

Réduire les sodas

Chris Line a commencé par changer son alimentation en adoptant des habitudes plus saines. La cause fondamentale de l’obésité est en effet un déséquilibre énergétique entre les calories consommées et dépensées. Une augmentation de la consommation d’aliments très caloriques riches en lipides va être l’une des principales causes. Revoir son alimentation est donc indispensable si vous êtes concerné par l’obésité.

« J'ai grandi en buvant du soda toute ma vie, donc c'était l'une des premières choses à supprimer, c’était aussi l'une des plus difficiles », rapporte Chris Line.

On a tendance à sous-estimer l’impact des boissons. Or, les sodas sont régulièrement pointés du doigt par les nutritionnistes. "Ils sont remplis de sucres ajoutés qui fournissent au corps un apport d'énergie qu'il a du mal à réguler. Cela augmente la glycémie rapidement et, lorsqu'elle est en excès, cette dernière se transforme en graisse qui sera stockée", nous mettait en garde Séverine Sénéchal, diététicienne-nutritionniste.

Ils sont également pourvus de dioxyde de carbone qui entraîne du gaz dans l'organisme et fait gonfler le ventre.

« J'ai arrêté la restauration rapide et la malbouffe »

Outre la consommation de sodas, c’est toute son alimentation que Chris Line a dû repenser. Adepte des fast-foods, ce dernier a dû se résoudre à opter pour une alimentation plus saine.

« J'ai arrêté la restauration rapide et toute la malbouffe », raconte-t-il.

Une alimentation moins riche en sucre et en graisses saturées permet de lutter contre le surpoids

Nous n’avons plus de doute aujourd’hui : une alimentation moins riche en sucres, graisses saturées, sel et calories et plus riche en fibres et fruits et légumes permet de lutter contre le surpoids.

Au contraire, les aliments riches en énergie, en sel, en sucre et en acides gras saturés vont être délétères. Parmi eux, on retrouve les aliments transformés et riches en matières grasses.

Il n’est pas seulement question de poids. On dispose aujourd'hui de suffisamment de preuves scientifiques indiquant que maintenir un poids équilibré, consommer 5 portions de fruits et légumes par jour (500 g au total) et manger des produits complets peut aider à réduire le risque de certains types de cancer.

C’est pour le cancer du gros intestin que le lien avec l’obésité est le mieux établi. Mais c’est aussi le cas pour le cancer du sein, de l’œsophage, de l’utérus, du foie, des reins et des ovaires.

« J'ai commencé à faire un peu d'haltérophilie et à courir »

Chris Line a aussi fait en sorte de lutter contre la sédentarité pour perdre du poids. « À un moment donné, j'ai commencé à faire un peu d'haltérophilie, mais pas de manière très organisée. J'ai aussi commencé à courir après être descendu à environ 200 livres [90 kilos, ndlr]. Mes collègues m'ont inscrit à un semi-marathon même si je n'avais jamais vraiment couru auparavant. J'ai commencé à m'entraîner pour le semi-marathon, puis je n'ai jamais arrêté. Maintenant, je cours généralement 10 à 20 miles par jour [15 à 30 km, ndlr] ».

La sédentarité, l’une des premières causes à l’obésité

Le manque d’activité physique est aussi l’une des causes principales à l’obésité. Bouger régulièrement (60 minutes par jour pour un enfant et 150 minutes par semaine pour un adulte) est essentiel pour être en bonne santé.

« Je n'ai jamais travaillé avec un entraîneur. J'étais autodidacte. Je trouve que la motivation est stimulée par le succès et le progrès. Plus je me sentais motivée, plus mon poids diminuait », témoigne Chris Line.

« Avant de perdre du poids, j’étais en route vers la tombe »

Aujourd’hui, après s’être délesté de 113 kilos, Chris Line semble s’être offert une vraie renaissance.

« Je me sens mieux à tous points de vue, mentalement et physiquement. J'étais en surpoids ou obèse pendant 27 ans et au cours des cinq années qui se sont écoulées depuis que j'ai changé de vie, je sais cela en vaut la peine », décrit l’Américain.

« Il y avait beaucoup d'effets secondaires positifs en dehors des résultats visibles. Avant de perdre du poids, j'étais pré-diabétique, je faisais de l'apnée du sommeil et j'étais probablement en route vers la tombe. Maintenant, ma fréquence cardiaque au repos est d'environ 45 bpm et ma tension artérielle est presque parfaite ».

On dit qu’un cœur sain bat entre 50 et 80 fois par minute.

Le conseil de Chris Line pour les personnes qui souhaitent perdre du poids

« S'il y a un conseil que je peux donner à tous ceux qui veulent perdre du poids et retrouver la forme, c'est de déterminer ce que vous devez faire pour atteindre votre objectif. Par exemple, je cours 10 à 15 miles par jour. Je ne me demande pas tous les jours si j'en ai envie, ni si c'est compatible avec mon planning. J'en fais une priorité et quelque chose que je ferai, quoi qu'il arrive », conclu Chris Line.

Sources

https://www.menshealth.com/weight-loss/a39839230/weight-loss-transformation-250-pounds-running-daily-benefits-results/

https://www.who.int/fr/news-room/fact-sheets/detail/obesity-and-overweight#:~:text=Pour%20l'adulte%2C%20l',%C3%A9gal%20ou%20sup%C3%A9rieur%20%C3%A0%2030.

mots-clés : Perdre du poids
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.