Ces steaks de thon intoxiquent la population !

Aux États-Unis, de nombreuses personnes ont développé une intoxication scombroïde après avoir consommé des steaks de thon achetés dans les magasins Kroger.
Istock

Plusieurs personnes aux USA se sont intoxiquées en mangeant du thon.

US Food and Drug Administration a annoncé cette nouvelle début septembre afin d'informer les consommateurs sur les dangers engendrés par l'ingestion de cet aliment.

Des steaks de thon contaminés

Après avoir consommé des steaks de thon albacore à nageoires jaunes provenant des magasins Kroger, de nombreuses personnes sont tombées malades.

La FDA a indiqué aux consommateurs ayant acheté ce produit entre le 29 août et le 14 septembre de “le jeter ou de le ramener en magasin”.

Les magasins Kroger concernés par ces lots de thon sont présents dans les États suivants : Alabama, Arkansas, Géorgie, Illinois, Indiana, Kansas, Kentucky, Michigan, Montana, Mississipi, Nebrasca, Ohio, Caroline du Sud, Tennessee, Virigine-Occidentale.

Depuis cette alerte intoxication, la société Kroger a retiré tous les steaks de thon jaune de ses magasins et a commencé à informer les clients de ce problème.

En cas de doute, cette entreprise de grande distribution recommande d’aller consulter rapidement un médecin.

L'intoxication scombroïde en France

L’intoxication scombroïde peut arriver partout, même en France.

Elle est causée par la consommation de poisson qui n'a pas été correctement réfrigéré ou conservé, ce qui entraîne des concentrations élevées d'histamine dans le poisson. Elle fait partie des intoxications au poisson les plus fréquentes au monde.

Cette intoxication est, dans la plupart des cas, liée à l’ingestion de poissons de la famille des scombroïdés (thons, maquereaux, bonites...) d'où son nom. D’autres poissons tels que le saury japonais, les sardines et les anchois et certains aliments (le fromage, les volailles, certaines viandes) sont aussi incriminés.

Or, c'est une substance contenue dans leurs tissus qui est à l'origine de cette intoxication.

Concrètement, lorsque des poissons, notamment ceux de la famille des Scombridea, commencent à se décomposer, un acide aminé contenu à l'état naturel dans leurs tissus, l'histidine, se transforme en histamine.

À petites doses, l'histamine contribue au fonctionnement adéquat du système immunitaire chez l'être humain. Cependant, elle peut déclencher des réactions allergiques graves chez certaines personnes exposées à de fortes doses.

La présence de concentrations élevées d'histamine indique toujours qu'il y a une décomposition des tissus, même quand elle n'est pas visible. Des quantités toxiques d'histamine peuvent se former avant que le poisson dégage de mauvaises odeurs ou qu'il ait mauvais goût.

Les symptômes se développent généralement de quelques minutes à une heure après l’ingestion de poisson contaminé et ils ressemblent de près à une réaction allergique :

  • rougeurs de la peau
  • maux de têtes
  • palpitations
  • démangeaisons
  • troubles de la vision
  • crampes
  • diarrhées
  • sensation de brûlure dans la gorge
  • étourdissements
  • enflures du visage
  • nausées
  • éruptions cutanées
  • vomissements

Ces symptômes disparaissent généralement après quelques heures, mais dans certains cas, ils peuvent durer plusieurs jours. Les personnes qui en ressentent le besoin peuvent prendre des antihistaminiques pour se soigner.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.