Ces aliments inattendus qui constipent

On connaissait déjà le riz, les pâtes… Mais saviez-vous que d’autres aliments insolites pouvaient constiper ? Vanessa Bedjaï-Haddad, diététicienne nutritionniste, dresse la liste des principaux aliments constipants à éloigner de votre assiette pour en finir avec les ballonnements et les maux de ventre.

La constipation, un trouble digestif fréquent

Ces aliments inattendus qui constipent© Istock

La constipation, souvent handicapante au quotidien, est définie par une fréquence de selles inférieure à trois par semaine, mais aussi par des difficultés d’évacuation. Si la constipation est le plus souvent une maladie chronique, elle peut être un symptôme révélateur d’une autre maladie (cancer du côlon, diabète, dysfonction thyroïdienne…)

Deux types de constipation sont répertoriés : celle par inertie colique spastique, où la progression des matières fécales le long du côlon va être ralentie, ce qui va favoriser leur déshydratation et compliquer leur expulsion, et celle dite : “constipation terminale”, où c'est au niveau du rectum et de l'anus que cela va se bloquer. Parfois, les deux types sont associés.

On parle de constipation chronique lorsque les symptômes (moins de 3 défécations par semaine, effort d’évacuation, selles dures...) durent depuis plus de 6 mois.

Selon l’Association française de formation médicale continue en hépato-gastro-entérologie, la constipation chronique de l’adulte est un symptôme très fréquent qui affecterait environ 25 % de la population. Les femmes sont également plus touchées que les hommes (2 à 3 fois plus), tout comme les seniors. Les personnes de plus de 55 ans auraient en effet 5 fois plus de risque de souffrir de constipation que les adultes plus jeunes.

Dans 80% des cas, la constipation provient d’une mauvaise alimentation (manque de fibres) et d’une sédentarisation.

Un changement dans les habitudes quotidiennes : voyage, modification du régime alimentaire, stress, immobilisation, hospitalisation… ou mêmes des maladies (diabète, hypothyroïdie, maladie de Parkinson, sclérose en plaque, dépression, troubles anxieux), peuvent aussi être à l’origine d’une constipation, tout comme la prise de médicaments (antidouleurs, antidépresseurs, médicaments utilisés contre l'acidité gastrique…) ou certaines périodes du cycle menstruel, chez la femme.

Une grossesse ou encore la ménopause peuvent également provoquer une constipation.

Voici donc les aliments qui peuvent constiper et dont vous ignorez sans doute les méfaits.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Constipation de l'adulte : définition, symptômes, facteurs favorisants, Ameli, 16 juillet 2019.
Constipation sévère, Association française de Formation médicale continue en hépato-gastro-entérologie.
La constipation : pourquoi et comment la traiter ?, Mutuelle Bleue.