Aperitif : quelles sont les rillettes les moins grasses ?

Originaires de Touraine, les rillettes se sont invitées à nos tables à l’heure de l’apéritif. Porcs, poulet, oie, mais aussi saumon ou sardine… Il y en a pour tous les goûts. Si leur teneur en graisses fait frémir les nutritionnistes, vous êtes nombreux à les déguster tout au long de l’année.

"En effet, à la base les rillettes constituent un produit très gras. Elle figure parmi les charcuteries les plus grasses avec plus de 45% de matières grasses, avertit Raphaël Gruman, nutritionniste et auteur Ma bible de la préménopause et de la ménopause (éd Leduc.S). Près de moitié du pot représente donc du gras".

La différence va se jouer au niveau du prix selon l’expert. "Souvent les marques de distributeurs (entrées de gamme) seront plus grasses que les marques haut de gamme", estime Raphaël Gruman. L’explication : le gras coûte moins cher, donc les industriels auront tendance à charger la dose. En clair, la teneur en graisse des rillettes va dépendre de sa marque. Néanmoins, à gamme égale, il est possible de déterminer quelles rillettes sont les moins grasses. Découvrez dans notre diaporama le classement des rillettes, des moins grasses ou plus caloriques.

Rillettes : les risques si vous en consommez au quotidien

Avant toute chose, il faut bien comprendre que les rillettes, quelles qu’elles soient, ne fournissent aucun apport nutritionnel. "C’est un aliment pur plaisir, confirme Raphaël Gruman. Les rillettes apportent du gras et un peu de protéines. Or, lorsqu’on calcule un apport en protéines, on établit toujours un ratio protéine/gras. Donc là, le ratio n’est pas bon du tout. C’est pour cette raison qu’on ne considère pas les rillettes comme des apports protéiques".

En effet, pour bénéficier d’un apport en protéine intéressant avec les rillettes, vous devriez en consommer jusqu’à 150 g. "Mais du coup, vous aurez tellement de graisses que le produit deviendra néfaste, voire carrément dangereux pour votre santé", alerte Raphaël Gruman.

Les rillettes favorisent ainsi la prise de poids, l’hypercholestérolémie et l’hypertension. "Comme toutes les charcuteries, il s’agit d’un produit riche en sel, ajoute le nutritionniste. Donc à court terme, vous vous exposez aussi à la rétention d’eau".

"En augmentant le mauvais cholestérol, les rillettes vont contribuer à la rigidification des artères"

Vous avez beau avoir une alimentation équilibrée, si vous vous autorisez des écarts trop souvent avec les rillettes, cela peut suffire à vous mettre en danger. On se souvient d’une précédente interview avec le Dr Fabien Guez : ce cardiologue avait fait état d’un patient, à première vue en bonne santé, qui avait été victime d’un infarctus. Ce dernier assurait pratiquer du sport et consommer des fruits et légumes régulièrement. Or, il s’octroyait aussi des tartines de rillettes tous les soirs, depuis 20 ans. Cette mauvaise habitude aura suffi pour affecter son cœur.

"En augmentant le mauvais cholestérol, les rillettes vont contribuer à la rigidification des artères, comment Raphaël Gruman. Les artères ne vont donc plus être assez souples pour réagir à l’augmentation du volume sanguin. Et en plus, comme vous aurez de l’hypertension, votre organisme va engendrer plus de sang dans vos artères. Un de vos artères risque alors de lâcher. C’est l’infarctus. En outre, ces mauvaises habitudes favorisent le rétrécissement aortique. Un caillot sanguin peut venir obstruer l’artère et provoquer un infarctus du myocarde. Le sang ne pourra donc plus circuler ce qui mènera également à la crise cardiaque".

Découvrez dans notre diaporama, le classement des rillettes, des moins grasses aux plus grasses.

Sardine, saumon, thon : privilégiez les rillettes de saumon

1/6
Apéritif : quelles sont les rillettes les moins grasses ?

"Les rillettes de poisson, comme les rillettes de thon, saumon, sardine ou encore maquereau sont de manière générale les moins grasses, révèle Raphaël Gruman. En théorie. Après cela dépendra encore une fois de la marque et de ce que les industriels vont ajouter. Mais à gamme égale, le poisson sera toujours le moins gras, parmi les rillettes".

Rillettes de canard : "un peu moins grasse que les rillettes de porc ou d’oie"

2/6
Apéritif : quelles sont les rillettes les moins grasses ?

"Les rillettes de canard sont déjà un peu moins grasses que les rillettes de porc ou d’oie", selon le nutritionniste.

Rillettes d’oie : "la viande en elle-même est moins calorique"

3/6
Apéritif : quelles sont les rillettes les moins grasses ?

"Vous avez les rillettes d’oie qui pourraient être moins caloriques, du fait que la viande en elle-même est moins calorique (si l’on compare aux rillettes de porc). Après, il faut garder en tête que les industriels vont intégrer des matières grasses dedans. Cela va dépendre des marques, mais également des recettes différentes en fonction des industriels", rapporte notre expert.

Rillettes de poulet : "du gras de poulet et non pas du poulet"

4/6
Apéritif : quelles sont les rillettes les moins grasses ?

"A la base, les rillettes de poulet s’adressent à une population qui consomme kasher ou hallal. J’aurai tendance à dire qu’elles sont moins caloriques que celles au porc. Or, certaines marques vont y insérer du gras de poulet et non pas du poulet", révèle le nutritionniste.

Voir la suite du diaporama

Rillettes de porc : les rillettes plus grasses

5/6
Apéritif : quelles sont les rillettes les moins grasses ?

"Les rillettes de référence sont les rillettes de porcs. Le porc est relativement gras. Et pour les rillettes on va utiliser des bas morceaux qui contiennent le plus de graisses", avertit Raphaël Gruman.

Vidéo - Minceur : les principes d'un apéro léger

6/6
 

Sources

Merci à Raphaël Gruman, nutritionniste et auteurde Ma bible de la préménopause et de la ménopause (éd Leduc.S)

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.