Apero : 20 aliments que vous pouvez deguster "sans grossir"

Avec les vacances et le soleil qui invite à s’éterniser en terrasse, l’été est la saison des apéros par excellence. Mais voilà, ces derniers ne nous aident pas vraiment à garder la ligne… Et si l’on vous disait qu’il est possible de prendre l’apéritif avec ses proches sans prendre un gramme ? Tout dépend, finalement, de ce que vous allez boire et grignoter au cours de la soirée. Dans ce diaporama, nous vous listons les aliments à privilégier, avec les conseils de Sarah Marin-Maire, diététicienne et co-fondatrice de Make Me Healthy

Apéritif : ne venez pas les mains vides !

Lorsque vous recevez vos amis pour un apéritif dînatoire, il est plus facile de contrôler ce que vous allez manger, puisque vous êtes seul maître du menu. Mais si vous êtes invité, c’est une autre histoire… La solution ? Apportez un ou plusieurs mets légers que vous aurez préparés. En plus de faire plaisir à vos hôtes, cela vous assurera d’avoir quelques aliments sains à vous mettre sous la dent.

Une bonne idée, lorsqu’on sait qu’en mangeant seulement cinq mini-saucisses ou une simple poignée de cacahuètes, on avale déjà 100 kilocalories. Parmi les autres aliments à fuir, on peut citer le tarama, la charcuterie, les chips, les oléagineux, le fromage en excès et tout ce qui inclut de la pâte feuilletée.

Apéro dinatoire : l'équilibre avant tout !

"Le mieux est de favoriser les apéritifs fait-maison, avec des produits de qualité. Cela permet déjà d'éliminer tous les produits industriels, transformés", explique la diététicienne. Cette dernière rappelle, au passage, qu'il n'existe pas vraiment d'aliments "qui ne font pas grossir", car "tous les aliments contiennent des calories. C'est plutôt l'équilibre alimentaire global qui est important, et celui-ci se fait sur la journée, voire sur la semaine". 

Pour la spécialiste, "l'idéal est de favoriser l'apéritif dinatoire, ce qui permet d'y consommer toutes les composantes qui doivent être présentes habituellement au dîner, à savoir : protéines (viande, poisson, œuf, tofu, tempeh, seitan), légumes crus ou cuits, féculents (pain, wraps, cake, tortilla...) et huile végétale.

Méfiez-vous de l’alcool à l’apéro

L’autre grand piège, à l’heure de l’apéro, c’est la boisson. L’alcool est une véritable bombe calorique, au même titre que les jus de fruits et les sodas. Si vous ne souhaitez pas y renoncer totalement, optez pour les alcools les plus simples possibles - exit les cocktails ultra-sucrés - et les moins forts. L’idéal étant d’opter pour un verre de cidre, de champagne ou de vin rouge.

En effet, un verre de 15 cl de vin rouge renferme seulement 70 kcal, contre 100 kcal pour la même quantité de vin blanc et 120 kcal pour le rosé. Pour une flûte de champagne, comptez 85 kcal, ce qui reste également raisonnable. À l’inverse, une simple dose de 5 cl de vodka contient déjà 120 kcal - et il est rare de la boire pure. Si vous y ajoutez une canette de soda, comptez 140 kcal supplémentaires.

Comment limiter l’alcool ?

Alternez systématiquement un verre de vin avec un verre d’eau et ne buvez pas à jeun, au risque de faire grimper votre glycémie en flèche. Pour éviter d’être resservi par votre hôte dès que votre verre est vide, ne le finissez pas totalement. Une autre astuce, pour éviter de boire trop d’alcool, consiste à déguster des boissons saines, mais qui vous font plaisir, afin d’éviter toute frustration. Pensez au Perrier-citron, au jus de tomate agrémenté de quelques gouttes de Tabasco, aux citronnades ou thés glacés maison, aux eaux fruitées, aux smoothies de fruits et de légumes…

Sources

Merci à Sarah Marin-Maire, diététicienne et co-fondatrice de Make Me Healthy.

SOS nutrition, une bonne alimentation au quotidien, Alexandra Retion, First éditions. 

20 recettes d’apéritif healthy, Make Me Healthy. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

mots-clés : Perdre du poids