Les 8 erreurs qui vous font prendre du ventre

La graisse abdominale est dangereuse pour la santé. S’installant autour des organes, elle peut être la cause de maladies cardiaques, de diabète et autres complications. Endocrinologues, nutritionnistes et coach sportif nous listent les pires erreurs qui favorisent l'accumulation de gras au niveau du ventre. 

Publicité

Erreur 1 : Manger trop... et trop vite !

© Adobe StockLes excès de table, les en-cas trop gras… Manger mal et en grande quantité n’a jamais été une difficulté. Cependant si vous vous apercevez qu’une ceinture de graisse abdominale apparait ce n’est pas une coïncidence. Les collations en plus de repas augmentent les calories ingérées par jour. Or le sucre et le sel qu'elles contiennent se transformeront en gras. "L’apport calorique trop important conscient ou inconscient : toute la difficulté est là" insiste le Dr Boris Hansel, nutritionniste endocrinologue à l'hôpital Bichat (Paris). Il faut savoir que le sentiment de satiété n’intervient que 20 minutes après le début du repas, ainsi les aliments qui nécessitent d’être mastiqués sont à privilégier.

Publicité
Publicité

En résumé : "Manger à des heures irrégulières, ne pas mastiquer ses aliments, sauter des repas : nous sommes tous concernés par ces problèmes. Manger trop vite signifie que le cerveau n’enregistre pas ce qu’il absorbe. Il n’y a pas d’intérêt gustatif. On va donc manger plus que ce dont on a réellement envie. Si vous avez du mal à éliminer ces excès, faites un peu d’exercice mais tout est une question de quantité", nous explique Alexandra Retion, nutritionniste.

Erreur 2 : Ne pas anticiper le bouleversement hormonal des 50 ans

L’augmentation de la masse graisseuse à l’abdomen (ventre) peut être la conséquence d’un dérèglement hormonal qui s’observe surtout chez les femmes à la ménopause. "Le bouleversement hormonal signifie une perte musculaire. Le métabolisme est diminué car il y a moins de dépenses énergétiques, le stockage de la graisse au niveau du ventre se fera donc plus facilement", explique notre experte nutritionniste.

Le problème est que la présence de graisse abdominale est dangereuse pour la santé avec un risque majoré de diabète, de maladies cardiaques, et même de certains cancers. Il est également important de prendre en compte le terrain génétique. Comme l'explique le Dr Boris Hansel, si dans la famille on a des personnes qui ont tendance à grossir au niveau du ventre, on est plus à risque d'avoir de la graisse abdominale. "Certaines cellules au niveau du ventre seront la cible principale de la concentration de gras à cet endroit."

En résumé : "De manière physiologique l’homme accumule plus facilement du gras en bas du ventre et la femme est plus protégée grâce aux œstrogènes mais seulement jusqu'à la ménopause. Il y a ensuite une modification de la graisse au niveau du corps qui va migrer dans le ventre", rapporte le Dr Boris Hansel.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X