Sommaire

Quand le citron engendre des aigreurs d’estomac

Il regorge de vitamine C, unifie le teint, facilite la digestion… On aurait tendance à énumérer tous les bienfaits du citron. Et c’est presque vrai ! Mais pas tout à fait. Consommer très régulièrement du citron (entier ou sous forme de jus) peut aussi avoir des effets négatifs sur votre santé.

Par exemple, bien que le citron soit connu pour favoriser les fonctions digestives, cela dépend en réalité de la façon dont il est consommé. "Si vous buvez trop de jus de citron, il va acidifier le corps ce qui peut entraîner des aigreurs d'estomac" prévient la naturopathe Anne-Laure Jaffrelo. N’oublions pas que son PH est de 4, ce qui est très acide.

Le conseil de la naturopathe : Prenez du jus de citron plutôt en fin d'après-midi, vers 17-18h, lorsque le foie est prêt à métaboliser les acides. N'oubliez pas non plus de rester à l’écoute de son corps. En clair, si vous avez du mal à avaler un jus de citron sans faire la grimace, n’insistez pas !

Une recette de citron pour faciliter le transit intestinal

Coupez 10 abricots secs trempés dans de l’eau chaude en petits morceaux. Dans un mixeur, ajoutez 15 cl de jus de pruneaux, le jus d’un demi citron vert, les abricots et broyez jusqu’à obtention d'un mélange homogène. À boire dès que la digestion est difficile ou en cas de constipation !

Quand le citron rend frileux

Vous êtes frileux(se) ? Vous avez du mal à vous réchauffer ? Et si la faute revenait à votre jus de citron ? Comme nous l’explique Anne-Laure Jaffrelo "c’est en acidifiant le corps que le citron peut entraîner de la frilosité". Cet effet dépendrait bien évidemment du foie de chaque personne.

Mais pour trois quarts d’entre elles, cette astuce fonctionne mal. "Résultat, lorsque l'on boit du jus du citron dès le matin alors que le foie n’est pas prêt à gérer les acides, on frissonne."

À noter : il ne faut pas persister à boire un jus de citron le matin à jeun si vous êtes sensible au froid et d'un naturel frileux. Mieux vaut le boire en fin de journée, moment où les acides sont le mieux métabolisés.

Quand le citron abîme les dents

Quand le citron abîme les dents

Vous prenez du jus de citron pour blanchir vos dents ? Arrêtez-tout. Celui-ci va en réalité il va les fragiliser. Et cela vaut aussi pour vos gencives.

Dans une étude américaine publiée en 2009, des chercheurs ont confirmé que la prise excessive de boissons acides, notamment à base de jus de citron, causerait une érosion dentaire, soit un processus de déminéralisation qui affecte les tissus dentaires durs tels que l’émail et la dentine.

Au fur et à mesure du temps, les dents deviendraient ainsi plus friables. Ce que reconnaît d’ailleurs l’UFSBD qui recommande d’éviter la surconsommation d’agrumes tels que le citron (mais aussi le pamplemousse et l’orange).

Enfin, à cause de son acidité, le citron peut également favoriser le saignement des gencives et/ou entraîner des aphtes.

Quand le citron entraîne des reflux

Quand le citron entraîne des reflux© Istock

Vous souffrez de remontées acides ou amères quand vous mangez ? De brûlures au niveau de l’œsophage ? De douleurs de la gorge ? D’une toux inexpliquée au moment des repas ? Vous présentez tous les symptômes d’un reflux gastro-œsophagien (RGO).

Dans ce cas, évitez ou au moins limitez la consommation de citron.

À cause de son acidité, il va favoriser le RGO, c'est-à-dire la remontée du contenu de l’estomac (constitué d’aliments et d’acide chlorhydrique) vers l’œsophage.

Cet RGO ne doit pas être sous-estimé : il peut être responsable d’une œsophagite (lésions inflammatoires pouvant conduire à l’ulcère).

Quant aux reins, l’oxalate présent dans le zeste du citron peut se cristalliser s’il est en trop grande quantité et se transformer en calculs dans les reins ou dans la vésicule biliaire. Certes, sa haute teneur en vitamine C induit un effet diurétique qui aide à débarrasser le corps du trop-plein d’eau et de sel. Mais le liquide éliminé n’est pas remplacé, ce qui peut provoquer une déshydratation.

Quand le citron brûle ou tache la peau

Quand le citron brûle ou tache la peau© Istock

Riche en vitamine C, en acide citrique et ascorbique, mais également en antioxydants, le citron est bon pour la peau. Il contribue à retendre les tissus et à nettoyer les pores en éliminant les points noirs et les taches brunes. Mais tout dépend du type de peau. Sur un épiderme sec et déshydraté, il provoquera des rougeurs et une désagréable sensation de brûlure.

Les essences de citron (citrus limomum) et de citron vert (citrus aurantifolia) sont dites "photosensibilisantes", parce qu’elles contiennent des furocoumarines qui sont des agents toxiques photosensibles rendant la peau beaucoup plus sensible au soleil.

Ainsi, il est déconseillé de s’exposer au soleil après en avoir appliqué par voie cutanée. Au risque sinon de présenter des brûlures, taches brunes ou plus claires qui peuvent difficilement partir.

En cas de doute en aromathérapie, n’hésitez pas à demander conseil à un professionnel spécialisé (pharmacien, naturopathe).

Que faire si l'on supporte mal le citron ?

Que faire si l'on supporte mal le citron ?© Istock

Certaines personnes ont un métabolisme plus acide que d’autres rendant alors la consommation de citron très délicate, surtout le matin.

Alors, comment savoir si l'on est sensible à cet agrume ? "Les personnes sensibles aux acides le sentent rapidement. Par exemple, si les gencives se rétractent lorsque l'on boit du jus de citron ou que la sensation acide s'avère désagréable... Mieux vaut ne pas insister" recommande la naturopathe.

D’autres signes sont significatifs d’une acidification : des cheveux secs et cassants, des ongles striés, parfois aussi des signes de dépression. Le citron peut également amplifier un terrain acide chez une personne. Celui-ci sera d’autant plus fort en cas de stress, de manque de sommeil et si l’alimentation s'avère trop raffinée (sucre blanc, alcool, café…).

Et lorsque le citron nous convient bien ? "Il n'a que des effets positifs et donne un regain d’énergie."

Quelques recommandations sur le citron

Pour mieux apprécier le citron, suivez de près ces quelques conseils :

  • Ne buvez pas de jus de citron le matin, mais plutôt le soir.
  • N'en consommez pas à jeun.
  • Associez-le à de l’eau chaude et à du miel en cas de mal de gorge.
  • Écoutez vos sensations quand vous le dégustez.
  • Adaptez-vous à la saison : on supporte mieux l’acidité quand il fait chaud, évitez donc cet agrume durant l’hiver.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Sources

En forme au naturel, Anne-Laure Jaffrelo, éditions Alternatives.

Le reflux gastro-oesophagien, SNFGE

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.