8 poisons que vous avalez tous les jours sans vous en rendre compte

Certifié par nos experts médicaux MedisiteSaumon, fruits, bonbons... Du matin au soir, vous avalez des poisons sans vous en rendre compte. Normal, ils ont envahi vos placards et vos assiettes ! Sucre, bisphénol A, E171 ou encore diflubenzuron : voici la liste de ceux à bannir avec Alexandra Retion, nutritionniste et diététicienne.
Sommaire

Poison numéro 1 : le sucre avalé au petit-déjeuner

Poison numéro 1 : le sucre avalé au petit-déjeuner© Istock

Le sucre se cache partout : dans les gâteaux, les bonbons, les yaourts, les jus, etc. Dès le matin, nous en prenons une grande quantité sans nous en rendre compte au petit-déjeuner. Comment ? En mangeant des céréales qui contiennent du sirop de glucose-fructose, du miel, du chocolat, des fruits secs… Les industriels se sont cependant engagés à diminuer les teneurs en sucre dans leurs céréales.

Quels dangers ? "Trop de sucre peut avoir de graves conséquences sur la santé" explique Alexandra Retion. Les sucres font augmenter la glycémie (le taux de sucre dans le sang) et provoque du diabète. Ils favorisent aussi le stockage des graisses avec tous les risques que cela peut avoir sur les organes du corps.

Les conseils de la nutritionniste : Encore une fois c’est la dose qui fait le poison. Les céréales ne sont pas à éviter, mais à consommer avec modération. Idéalement, il faut les accompagner de lait demi-écrémé, de fromage blanc zéro% et/ou d’un fruit.

Poison numéro 2 : le sel dans les plats préparés

"Vous avez une vie très active, vous voulez gagner du temps sur votre pause déjeuner ? Le réflexe : les plats tout fait. Mauvaise idée, ils sont remplis de sel !" explique Alexandra Retion, diététicienne-nutritionniste. Rehausseur de goût, il est ajouté partout par les industriels.

Quels dangers ? Le sel contribue à augmenter la sensation de faim et de soif et si sa consommation est excessive, ce nutriment peut provoquer des risques d’hypertension artérielle et de maladies cardiovasculaires.

Les conseils de la nutritionniste : "Tout est une question de dosage. On ne dit pas qu’il faut bannir le sel de notre vie, mais être plus raisonnable." D’autres substituts existent comme les épices qui ont l’avantage de parfumer agréablement sans être risqués pour la santé.

Comment bien choisir sa mutuelle senior ? - Obtenez votre guide Mutuelle Senior 2020 dès maintenant

Vidéo : Top 3 des aliments qui peuvent vous intoxiquer

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Additif alimentaire E171 : les premiers résultats de l’exposition orale aux nanoparticules de dioxyde de titane, INRA, 20 janvier 2017

La rédaction vous recommande sur Amazon :