5 recettes de rillettes faciles, rapides et diététiques

Envie de vous faire plaisir à l’apéritif, sans pour autant affoler l’aiguille de la balance ? Nous vous proposons 5 recettes de rillettes légères, faciles à préparer et vraiment délicieuses. Le plus dur sera d’en laisser pour les autres !
Sommaire

© Adobe Stock

Les rillettes font partie des incontournables de l’apéritif… Mais elles sont souvent très grasses, salées et globalement peu diététiques. Heureusement, il est possible de vous faire plaisir en fabriquant vos rillettes maisons, de manière à les alléger un peu, sans pour autant renoncer au goût.

Vous pensez que cela est trop long ou trop compliqué ? Pas du tout ! Les recettes que nous vous proposons dans les pages suivantes sont rapides à réaliser, bon marché et accessibles tous les cuistots, des novices aux plus confirmés.

Un apéro léger, sans frustration : c'est possible !

De manière générale, les apéros sont un véritable fléau pour les personnes qui surveillent leur ligne… Mais ils sont également difficiles à éviter, en particulier en été. Ce moment convivial est une bonne occasion de se réunir en famille ou entre amis, que ce soit avant de passer à table, ou pour remplacer totalement le dîner - les fameux apéritifs dînatoires. Il serait donc dommage d’y renoncer.

Il est plus fréquent de craquer lorsqu'on a faim

Plutôt que de fuir toutes les réunions familiales et de vous priver de ces bons moments, adoptez plutôt quelques astuces. Vous pouvez, par exemple, prendre un goûter léger, mais rassasiant (un fruit, du fromage blanc, quelques noix…) en milieu d’après-midi, pour ne pas démarrer l’apéritif alors que votre ventre crie famine. Cela vous évitera de vous jeter sur les chips et les cacahuètes comme si vous n’aviez pas mangé depuis trois jours.

Faites également les bons choix, en matière d’aliments comme de boissons. Si l’apéritif précède un gros repas, limitez-vous à quelques crudités et un seul verre d’alcool, en vous accordant néanmoins un aliment plaisir (amuse-gueule, rondelle de saucisson…) que vous prendrez le temps de bien savourer.

Apéritif dînatoire : quels aliments privilégier ?

S’il remplace totalement le déjeuner ou le dîner, veillez à l’équilibrer : il doit vous apporter des fibres, des protéines et des glucides. Limitez au maximum les chips, biscuits, cacahuètes, fromages et charcuteries : aussi gras que salés, ils favorisent la rétention d’eau et ouvrent l’appétit. Évitez également les feuilletés ou les quiches, riches en beurre.

Laissez-vous plutôt tenter par les petites pizzas et les cakes salés, rassasiants et plus équilibrés, à conditions de ne pas en consommer dix parts… Les chips de pomme et les gressins constituent, de leur côté, de bonnes alternatives aux biscuits apéritifs. Vous pouvez également vous faire plaisir avec les bâtonnets de crudités, trempés dans une sauce au fromage blanc et aux herbes, ou encore en dégustant des canapés au jambon, au saumon fumé et aux rillettes allégées, dont nous vous dévoilons les recettes plus loin. Misez aussi sur les tartinades aux légumes : guacamole, caviar d’aubergine et tapenade.

L'alcool est très calorique : limitez-vous à deux verres

Attention, en revanche, au tarama, qui est particulièrement gras. Si vous en raffolez, vous pouvez adopter l’astuce suivante : mélangez dans un bol 50 % de tarama et 50 % de fromage blanc sans matière grasse. Le goût du tarama sera toujours là, mais vos tartines seront moins caloriques.

Enfin, méfiez-vous de l’alcool, qui est très riche en sucre. Ne dépassez pas deux verres lors de votre apéritif dînatoire, et misez sur le vin (blanc ou rouge), le cidre et le champagne, plutôt que sur les alcools forts.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):