Entraîner sa mémoire avec des mots croisés

Publicité

Si les « trous de mémoire » sont chose courante, ils peuvent se révéler problématiques lorsqu'ils deviennent fréquents. À quoi sont-ils dus et quels sont les différents moyens d'entraîner sa mémoire ? 

Publicité

© Istock

Le point sur la perte de mémoire

L'arrivée de troubles mnésiques fréquents et handicapants peut être progressive ou brutale. Si l'on occulte les traumatismes crâniens et autres affections vasculaires ou cérébrales, les troubles de la mémoire sont plus généralement liés à la prise de médicaments (anxiolytiques, somnifères…), à la fatigue, au stress, à la dépression et, bien évidemment, au vieillissement.
Lorsque la mémoire fait défaut passé un certain âge, il peut donc être intéressant de consulter et de chercher comment améliorer la mémoire.

Publicité
Entretenir la mémoire grâce aux mots croisés

C'est bien connu, les mots croisés permettent de se détendre, mais leurs bienfaits ne s'arrêtent pas là ! En favorisant la gymnastique neuronale, la pratique d'activités cognitives telles que lecture, écriture, sudokus, mots fléchés et mots croisés améliore la mémoire et protège notre cerveau du vieillissement.
Les mots croisés augmentent aussi nos compétences verbales et facilitent ainsi le dialogue, qui peut lui aussi stimuler la mémoire. Il est donc dans notre intérêt de passer dès le plus jeune âge du côté des cruciverbistes invétérés !
Toutefois, remplir une grille dans un magazine grâce aux définitions données n'est pas toujours facile, d'où l'intérêt d'avoir sous la main son propre livre force 1 (niveau débutant), 2 ou 3 (niveau « classique » des magazines) ; la force 6 étant réservée aux « experts ».

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité