Perte de mémoire chez les jeunes : 3 causes

Perte de mémoire chez les jeunes : 3 causes©istock

Si les pertes de mémoire sont souvent associées à la vieillesse, les troubles ménisques peuvent également survenir chez les jeunes. Mais ces trous de mémoire sont-ils normaux ? A quoi sont-ils dus ? Voici 3 explications possibles.

Publicité
Publicité

Perte de mémoire chez les jeunes : le manque de sommeil

Les chercheurs ont largement démontré que mémoire et sommeil forment un duo indissociable. En effet, c'est lors de la phase de sommeil paradoxal que les informations collectées au cours de la journée sont encodées, triées et stockées par notre cerveau. Les enfants en bas âge ont donc besoin de dormir beaucoup pour mémoriser les très nombreux apprentissages qu'ils doivent assimiler. Chez l'adolescent, en revanche, le temps de sommeil tend à diminuer. Or à cet âge aussi, on a besoin d'apprendre.

Perte de mémoire chez les jeunes : les traumatismes

Adeptes des cascades et des prises de risque, certains enfants peuvent être victimes de chocs à la tête, voire de véritables traumatismes crâniens, susceptibles d'entraîner des pertes de mémoire ponctuelles ou durables. Mais les chocs émotionnels peuvent également générer ce type d'amnésie qui relèvera davantage ici du trouble psychique. Une prise en charge médicale ou psychothérapeutique est alors indispensable.

Perte de mémoire chez les jeunes : la consommation de drogues

Publicité

C'est à l'adolescence que les conduites à risques et les prises de substances toxiques se développent chez les jeunes. Or, il faut savoir que l'alcool peut influer sur le processus de mémorisation ou, en cas de consommation excessive, entraîner de réelles amnésies. Le cannabis aurait également un impact négatif sur la fonction mémorielle à court terme.

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité