Pertes de mémoire : un signe d'alzheimer précoce

Publicité

Chacun d'entre nous a déjà oublié son code de carte bleue ou un anniversaire important. Si ces fameux trous de mémoire sont généralement sans importance et ponctuels, certains d'entre eux peuvent s'avérer plus inquiétants, notamment lorsqu'ils se reproduisent régulièrement. Ces pertes de mémoire peuvent-elles être le symptôme de la maladie d'Alzheimer ?

Publicité

© Istock

Pertes de mémoire, le signe d'un Alzheimer précoce ?

Les troubles de la mémoire représentent, en effet, la première manifestation clinique de la maladie d'Alzheimer. Ce sont souvent les proches du malade qui s'en aperçoivent les premiers et le poussent à consulter. Caractérisée par la formation progressive de lésions cérébrales, cette pathologie neurodégénérative possède néanmoins un tableau clinique vaste et évolutif. Peu à peu, les symptômes présentés vont s'étendre à de nombreuses fonctions et se traduire, entre autres, par des troubles du langage, des difficultés motrices, des troubles de la reconnaissance, des troubles du comportement ou encore des troubles de l'humeur.

Publicité
Mémoire et Alzheimer : quel traitement ?

De nombreux tests permettent d'évaluer les capacités mémorielles d'un individu et de confirmer ou non la maladie d'Alzheimer. S'il n'existe aucun traitement curatif, la prise en charge de la maladie d'Alzheimer permet néanmoins de freiner la dégénérescence des neurotransmetteurs à l'origine de la pathologie. Cela passe par l'administration de médicaments spécifiques tels que les antagonistes des récepteurs NMDA du glutamate ou les inhibiteurs à la destruction de l'acétylcholine.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité