Perte de mémoire jeune : est-ce inquiétant ?

Publicité

Il est important de distinguer les véritables pertes de mémoire (troubles mnésiques) des trous de mémoire qui sont de simples oublis anodins. Bien que généralement dus au vieillissement, les troubles mnésiques ne concernent pas que les personnes âgées puisqu’il arrive qu’on ait des pertes de mémoire jeunes. Il est donc légitime de se demander lorsqu’on a des pertes de mémoire jeune : est-ce inquiétant ?

Publicité

© Istock

Perte de mémoire jeune

Les pertes de mémoire sont naturellement un peu plus nombreuses lorsqu’on vieillit. Néanmoins, il arrive que des personnes jeunes présentent également de troubles de la mémoire. Il faut savoir que de nombreuses causes peuvent expliquer les pertes de mémoire. Elles peuvent en effet être dues à un excès de stress ou à trop d’émotions fortes difficiles à gérer sur le long terme (anxiété, choc émotionnel, angoisse, trac, etc.). Mais des facteurs physiques expliquent aussi certaines pertes de mémoire : fatigue nerveuse ou physique par manque de sommeil, alimentation trop pauvre en vitamines, consommation de stupéfiants ou de certains médicaments (antidépresseurs et anxiolytiques notamment) dont les troubles mnésiques sont des effets indésirables bien connus.

Publicité
Perte de mémoire jeune : est-ce grave ?

Ainsi, de nombreux facteurs expliquent les pertes de mémoire, même chez des personnes jeunes. Comme on l’a vu, il s’agit bien souvent de causes bénignes et la perte de mémoire n’est que temporaire tant que l’élément responsable est présent et qu’il n’a pas été résolu. C’est lorsque la cause de ces troubles de mémoire ne parvient pas à être traitée ou tout simplement lorsqu’on ne la connaît pas que consulter un médecin devient important. Parfois, il s'agit d’une véritable pathologie nécessitant une prise en charge adaptée, par exemple, un problème vasculaire ou cérébral à ne pas négliger.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité