Perte de mémoire immédiate chez une personne âgée : est-ce Alzheimer ?

Publicité

Toutes les pertes de mémoire ne sont pas forcément liées à des pathologies graves. Ainsi, même s’il est normal de se demander en cas de pertes de mémoire immédiate chez une personne âgée : « est-ce un Alzheimer ? », de nombreuses autres causes peuvent expliquer ce problème. Voyons justement quels sont les facteurs susceptibles d’expliquer une perte de mémoire immédiate chez la personne âgée.

Publicité

© Fotolia

Perte de mémoire immédiate

La maladie d’Alzheimer se traduit par des pertes de la mémoire immédiate, un de ses symptômes les plus connus. Il s’agit de la mémoire à court terme, c’est-à-dire la capacité qu’a le cerveau à retenir certaines informations sur une courte période (seules quelques-unes d’entre elles pourront rester gravées à vie). Tout le monde peut présenter de troubles de la mémoire immédiate et il n’est pas forcément nécessaire de s’inquiéter.

Publicité
Perte de mémoire immédiate et maladie d’Alzheimer

Il ne faut pas tout de suite penser à la maladie d’Alzheimer si d’autres troubles n’accompagnent pas ce problème. Il faudra se poser la question, d’une part, si ces troubles se répètent trop fréquemment et qu’on ne parvient plus à se rappeler ses oublis. D’autre part, il faut chercher à voir si on observe d’autres symptômes qui peuvent alerter : difficultés à se situer dans l’espace et/ou dans le temps, troubles de l’humeur (dépression, agressivité, etc.) ou troubles moteurs avec des difficultés à effectuer des gestes du quotidien. En dehors de ces troubles, toutes proportions gardées, perdre la mémoire lorsqu’on a plus de 70 ans est un phénomène normal puisque les cellules vieillissent et qu’elles perdent un peu de leur efficacité.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité