Perte de mémoire temporaire : 3 causes possibles

Perte de mémoire temporaire : 3 causes possibles

La perte de mémoire temporaire, c’est une amnésie qui ne dure que peu de temps. Ces pertes de mémoire s’opposent aux maladies démentielles neurologiques comme la maladie d’Alzheimer dont les traitements ne peuvent que faiblement retarder l’évolution. Focus sur trois causes possibles de perte de mémoire temporaire.

Publicité
Publicité


L’ictus amnésique

L’ictus amnésique est une perte de mémoire temporaire dite "globale"survenant surtout chez les plus de 50 ans. Elle peut durer d’une demi-heure à douze heures. La perte de repères est totale : les souvenirs peuvent s’étioler sur plusieurs années en arrière, et la personne perd la capacité de créer de nouveaux souvenirs. Réitérant sans cesse les mêmes questions "où suis-je ?", "qui êtes-vous ?"et oubliant aussitôt les réponses, l’entourage de la personne touchée s’inquiète beaucoup. L’identité du sujet est en général préservée. L’ictus amnésique proviendrait de problèmes vasculaires cérébraux dus à des migraines, efforts, stress…

Publicité

Le traumatisme

Bien que l’aspect transitoire dépende du choc traumatique, physique ou psychologique, la perte de mémoire ne dure que peu de temps dans de nombreux cas. Ici, la perte de mémoire n’est pas nécessairement globale et peut seulement toucher les souvenirs, ou seulement la capacité d’en enregistrer de nouveaux, ou le sujet peut encore présenter une perte d’identité. Souvent observée, une amnésie particulière est dite "dissociative": le cerveau élude les événements traumatisants.

Amnésie épileptique transitoire

Publicité
La plupart du temps, ces amnésies dues à des crises épileptiques ne durent pas plus d’une heure. Elles peuvent ressembler à première vue à un ictus amnésique, mais contrairement à ce dernier, les amnésies épileptiques transitoires se répètent. Parfois, des hallucinations auditives ou olfactives accompagnent la perte de mémoire.
Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité