Trou de mémoire : pas toujours un symptôme d'Alzheimer

Incapable de retrouver vos clés ? De vous souvenir du code PIN de votre carte bancaire, de la date de naissance de vos enfants, ou de l’adresse de cet ami chez qui vous êtes allé(e) manger à plusieurs reprises ? Les trous de mémoire sont fréquents et arrivent à tout le monde. L’information est là, quelque part, mais vous ne parvenez pas à la retrouver. Pas de panique : il ne s’agit pas toujours d’un symptôme d’Alzheimer.

Publicité
Publicité

© Fotolia

Les trous de mémoire, un phénomène qui augmente avec l’âge

Comme les muscles, le cerveau a besoin d’être entretenu pour être pleinement opérationnel et rester efficace. En vieillissant, le nombre d’activités qui sollicitent le cerveau a tendance à diminuer, et les trous de mémoire à augmenter. C’est pourquoi les médecins recommandent aux personnes de plus de 60 ans de lire, de faire des mots croisés ou d’autres exercices pour stimuler leur cerveau et entraîner leur mémoire.

La perte de mémoire, un des symptômes de la maladie d’Alzheimer

Hélas, la perte de mémoire peut être accélérée et aggravée par la maladie d’Alzheimer. Cette forme de démence, caractérisée par la destruction des neurones, entraîne plusieurs autres troubles cognitifs et affectifs : difficultés à se concentrer, perte des notions spatio-temporelles, troubles du langage, irritabilité, euphorie, dépression…

Quelles sont les autres causes responsables des trous de mémoire ?

Le stress, l’anxiété, la dépression et le manque de sommeil peuvent être à l’origine de trous de mémoire. Un sommeil de qualité, une alimentation riche en céréales et en fruits secs, ainsi que le sport permettent de les prévenir.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité