Détecter les symptômes d'Alzheimer chez un proche

Publicité

Souvent assimilée aux troubles de la mémoire, la maladie d'Alzheimer est une pathologie neurodégénérative dont l'impact va bien au-delà. Frappant majoritairement les personnes âgées, la maladie cérébrale est souvent détectée par les proches. En voici les principaux signes évocateurs. 

Publicité

Symptôme d'Alzheimer : les pertes de mémoire

C'est généralement le signe que l'on remarque en premier en présence d'une dégénérescence cognitive. Le trouble touche la mémoire épisodique dans un premier temps, c'est-à-dire celle qui est liée aux souvenirs. Le patient oublie la date de son mariage ou les évènements marquants de sa vie. Il a besoin d'aide mémoire pour se rappeler ses rendez-vous, des tâches qu'il doit accomplir ou de certaines informations importantes. Peu à peu, toutes les formes de mémoire sont affectées.

Publicité
Symptôme d'Alzheimer : les troubles cognitifs

Il n'y a pas que la mémoire qui soit impactée par la dégénérescence des cellules nerveuses. De nombreux troubles cognitifs font leur apparition au fur et à mesure et finissent par altérer la qualité de vie du patient : troubles du langage, difficultés gestuelles et motrices, agnosie visuelle, incapacité progressive à réaliser des tâches complexes, à tenir un raisonnement, à planifier…

Symptôme d'Alzheimer : les troubles du comportement

Moins connus que les deux précédents signes, les troubles du comportement font bel et bien partie du tableau clinique de la maladie d'Alzheimer. Là encore, les déclinaisons possibles varient en fonction des individus. Cela peut aller des troubles émotionnels, tels que la dépression ou l'anxiété, à des troubles de l'humeur pouvant entraîner une certaine agressivité ou agitation du malade.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité