Sommaire

La sieste améliore les capacités cognitives

Cela est bien connu, le sommeil a des effets réparateurs très importants. Il permet à l'organisme de récupérer, aussi bien sur le plan physique que mental. De nombreuses études ont d'ailleurs montré "le rôle du sommeil dans les phénomènes de concentration, d'apprentissage, de mémorisation ou d'orientation", comme le rappelle l'Inserm.

La sieste renforce la concentration et la vigilance

Une sieste de courte durée (entre 10 et 30 min) a des effets bénéfiques sur la concentration et la vigilance.

Pourquoi ? Parce que faire une sieste en milieu de journée permet au cerveau de se mettre en veille, et de se recharger, pour redémarrer ensuite de plus belle.

Aucun organe, en effet, ne souffre plus du manque de sommeil que le cerveau ; un manque que la sieste peut permettre d'éviter. Les parties cérébrales en charge de la concentration et de la vigilance se "rechargent" tout particulièrement durant le sommeil grâce au glucose transporté jusqu'à elles par le système circulatoire sanguin.

Les bienfaits de la sieste sur la concentration et la vigilance ont d'ailleurs été prouvés par des études réalisées par la Nasa sur des pilotes. Elles ont démontré que la vigilance est améliorée de 54 % chez les personnes ayant fait la sieste !

En pratique : Pour gagner en vigilance, particulièrement si vous prenez la route, ou si vous exercez une activité demandant beaucoup de concentration, prévoyez de faire une sieste de 10 à 30 minutes, soit après le déjeuner, soit dès que vous sentez que vous fatiguez. Lorsque vous conduisez, vous pouvez faire une sieste de 10 minutes chaque fois que vous faites une pause.

La sieste est bonne pour la mémoire !

La sieste, c'est prouvé, a des effets bénéfiques sur la mémoire.

Pourquoi ? Parce qu'une courte sieste suffit à reposer le cerveau, lui permettant de "mettre de l'ordre". Ce sont les échanges entre les neurones qui construisent la mémoire. "Or c'est pendant le sommeil que ces connexions neuronales sont remodelées", explique le Dr Didier Cugy, médecin du sommeil. Si vous en manquez, "vous saturez les neurones et ils perdent de leur capacité".

Les bienfaits de la sieste sur la mémoire ont été démontrés par la même étude de la Nasa, que nous avons citée plus haut. Selon ses résultats, les personnes qui font la sieste ont des performances de mémorisation et d'acuité intellectuelle améliorées de 34 %.

En pratique : Une courte sieste de moins d'une demi-heure, entre 14 et 16 h, est suffisante pour "mieux récupérer et restituer les capacités intellectuelles".

Ne vous sentez plus mal à l'aise lorsque vous portez un masque ! Découvrez le support de masque qui vous simplifie votre quotidien !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.