Sommeil : les 5 etapes d-une bonne sieste selon un neuroscientifique

Beaucoup d'entre vous réservent la sieste aux vacances. Vous avez tort ! "Il est en effet impossible d’être performant pendant huit heures de travail consécutives, donc il vaut mieux se garder un peu temps quotidiennement pour faire une sieste”, nous expliquait le Dr Marc Rey, neurologue et président de l’Institut national du sommeil et de la vigilance (INSV).

Et si l'on en croit, Sara Mednick, PhD, une neuroscientifique chercheuse sur le sommeil en Californie (USA), les siestes sont un bon moyen d'améliorer la mémoire, la capacité d'apprentissage, le fonctionnement du système immunitaire et l'humeur

Nouvellement auteure du livre The Power of the Downstate (éd. Hay House UK), la chercheuse s'est entretenue avec nos confrères américains du Healthy@Reader's Digest et explique à quel point la sieste est bénéfique pour le corps et pour recharger les batteries pendant la journée.

Sieste : à partir de combien de temps est-elle bénéfique ?

"Même une sieste de 5 minutes est efficace", assure le Dr Mednick. Cela peut sembler court, mais si c'est tout le temps dont vous disposez, il vaut mieux en profiter. Les recherches montrent qu'une sieste de cinq minutes peut vous aider à stimuler la mémoire et à réduire la somnolence.

"Entre 20 et 30 minutes, c'est l'idéal pour faire la sieste, selon le Dr Mednick. Vous vous sentirez ainsi plus reposé et moins stressé".

Au bout de 60 minutes de sieste, "vous entrez dans un état de mini hibernation", explique le Dr Mednick. Votre corps pourra alors réparer les tissus, fortifier votre système immunitaire et recharger vos réserves d'énergie. "A ce stade, c'est très bon pour la créativité, l'amélioration de vos capacités sensorielles et vos compétences sensorielles", ajoute la neuroscientifique.

Si vous allez jusqu'à 90 minutes complètes, "c'est génial", déclare le Dr Mednick. En fait, la durée moyenne du cycle de sommeil est d'environ une heure et demie. Réussi à aller au bout peut faire "des merveilles pour tout, de votre performance physique à votre humeur".

Or, c'est aussi le moment où votre sieste doit se terminer. Le Dr Mednick fait référence à une étude publiée dans le Journal of the American Geriatrics Society. Selon cette dernière, les siestes de plus de 90 minutes peuvent interférer avec votre hygiène de sommeil nocturne et pourraient même altérer les fonctions cérébrales et la mémoire.

Le Dr Mednick explique ensuite que chaque fois que vous vous endormez, votre corps passe par plusieurs phases de sommeil qui jouent chacune un rôle dans votre santé. Découvrez ces étapes en images.

Étape 1 : la période d'assoupissement

1/5
Sommeil : les 5 étapes d'une bonne sieste selon un neuroscientifique

La période d'assoupissement correspond tout simplement à l'endormissement.

Étape 2 : votre rythme cardiaque ralenti

2/5
Sommeil : les 5 étapes d'une bonne sieste selon un neuroscientifique

Durant cette étape, vos muscles, votre rythme cardiaque et votre activité cérébrale commencent à ralentir. Au bout de 20 à 30 minutes de sieste, vous arrivez à cette étape.

Etape 3 : votre sommeil est profond

3/5
Sommeil : les 5 étapes d'une bonne sieste selon un neuroscientifique

Durant cette étape, le sommeil est profond et réparateur. Il faut faire une sieste de 60 minutes pour arriver à ce stade.

Etape 4 : vous êtes le plus susceptible de rêver

4/5
Sommeil : les 5 étapes d'une bonne sieste selon un neuroscientifique

On parle aussi de sommeil paradoxal : l'activité cérébrale reprend et vous êtes susceptible de rêver.

Etape 5 : le réveil

5/5
Sommeil : les 5 étapes d'une bonne sieste selon un neuroscientifique

Le réveil est la dernière étape. En principe, à ce stade, vous avez rechargé vos batteries, ce qui a permis à votre corps de récupérer.

Sources

The Power of the Downstate, Sara C. Mednick Ph.D, (éd. Hay House UK), paru le 19 avril 2022

https://www.thehealthy.com/sleep/how-to-nap/

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.