8 aliments qui acidifient trop votre organisme

Un corps en bonne santé est un corps qui a forcément un bon équilibre acido-basique. En effet, lorsque l’organisme présente des taux d’acidité trop élevés, de nombreux troubles peuvent s’installer. L’alimentation n’est pas la seule cause d’un trop plein d’acidité, le sport intense ou le stress peuvent également favoriser un terrain acide.

Les  aliments acidifiants  sont ceux capables de fabriquer des acides dans le corps”, détaille la naturopathe Aurore Roose. “Lorsque l’on souffre d’une acidosecela se répercute sur tous les systèmes du corps”.  Pour éviter d’en arriver là, la naturopathe nous donne les huit aliments et boissons qu’il faut éviter de manger en trop grande quantité car ils acidifient beaucoup le corps. Elle précise toutefois que “ce ne sont pas des aliments qu’il ne faut pas consommer du tout, mais de façon à obtenir un ratio équilibré : la règle est de compenser un aliment acidifiant par deux aliments basifiants”. Ces aliments basifiants sont principalement les fruits, légumes, les oléagineux, les pommes de terre et les épices. “Normalement le corps possède des systèmes tampons pour neutraliser les acides, mais ils doivent être alimentés par notre consommation de produits alcalins”. Ce sont des aliments riches en potassium, calcium, magnésium et sodium. 

La naturopathe recommande en en effet de viser un équilibre sur la journée. "Par exemple, si le matin on veut absolument prendre un café avec une viennoiserie, c’est ok, à condition de venir équilibrer cet apport avec une collation d’aliments alcalins composés de fruits et oléagineux par exemple", précise-t-elle.

Organisme acidifié : les risques pour la santé

Certains troubles de la santé apparaissent lorsque le corps est trop acidifié, et ce à différents niveaux :

  • système nerveux : irritabilité, fatigue, insomnie, etc ;
  • peau : acné, eczéma, rougeurs, transpiration, etc ;
  • système digestif : remontées acides, ballonnements, troubles du transit, etc ;
  • sphère génito-urinaire : infections urinaires, mycoses, inflammations de la prostate, hémorroïdes, etc ;
  • niveau tissulaire : crampes, douleurs articulaires, tendinites, contractures, etc.

Comment vérifier l’acidité du corps ?

Pour savoir si vous souffrez d’un trop plein d’acidité, vous pouvez réaliser un test simple à la maison afin de vérifier le pH de votre corps. Pour cela, il vous suffit de vous munir de papier pH urinaire, à trouver en pharmacie. Ce sont des bandelettes en papier graduées de 5 à 7,4. Pour obtenir un résultat fiable, la naturopathe conseille de réaliser le test trois fois dans la journée, en dehors des premières urines du matin, et ce pendant une semaine. Il suffit ensuite de faire une moyenne des résultats pour connaître le pH de votre corps. Un pH normal est situé aux alentours de 7, en-dessous c’est trop acide et au-dessus, trop basique.

En cas d’acidité trop importante, vous pouvez commencer par essayer de rééquilibrer votre alimentation, en supprimant une partie des produits qui acidifient le plus l’organisme. La spécialiste précise à ce sujet qu’il faut bien faire la différence entre les aliments acides et acidifiants : “les aliments acidifiants sont une catégorie d’aliments capables de fabriquer des acides dans le corps, ils ne sont pas forcément acides au goût”. On vous dresse la liste des mets et boissons en images.

Mais outre l'alimentation, il existe d'autres moyens de "désacidifier" votre corps. Pratiquer du sport de manière régulière permet en effet de réguler son acidité puisque l'on respire plus intensément et que l'on sécrète par la peau les acides contenus en excès dans notre organisme. Boire beaucoup d'eau est également un bon moyen d'éliminer les acides de notre corps. Des bains alcalins spéciaux peuvent par ailleurs aider à désacidifier l'organisme. Si on se baigne dans des sources d'eau chaude contenant du magnésium, du calcium et des composés sulfurés. En aborbant ces minéraux dissous dans l'eau via la peau, l'organisme rééquilibre son acidité. 

Les viandes

1/9
8 aliments qui acidifient trop votre organisme

La viande rouge est celle qui acidifie le plus l’organisme, mais c’est le cas de toutes les viandes, y compris les poissons.

Produits laitiers

2/9
8 aliments qui acidifient trop votre organisme

Tous les produits laitiers acidifient l’organisme mais comme la viande, certain ont un impact plus puissant que d’autres. “C’est notamment le cas du parmesan, qui est le produit laitier le plus acidifiant, et de très loin”, précise la spécialiste Aurore Roose.

Les produits sucrés

3/9
8 aliments qui acidifient trop votre organisme

Ce ne sont pas uniquement les pâtisseries ou les produits contenant des sucres raffinés. “C’est la famille des glucides en tant que telle, et plus particulièrement les produits à index glycémique rapide”, précise la naturopathe Aurore Roose. “Du pain blanc ou des pates blanches ont le même effet acidifiant qu’un paquet de bonbons par exemple!”

Le café

4/9
8 aliments qui acidifient trop votre organisme

Cela ne signifie pas qu’il ne faut plus en consommer au petit-déjeuner, mais qu’il faut essayer de compenser cette boisson avec d’autres aliments alcalins, en prenant une banane en collation par exemple. 

Le thé

5/9
8 aliments qui acidifient trop votre organisme

Comme pour le café, il faut éviter d’en boire toute la journée. Vous pouvez rééquilibrer cette consommation en prenant des oléagineux au goûter par exemple, qui sont des aliments alcalins. 

Les œufs

6/9
8 aliments qui acidifient trop votre organisme

Les œufs participent aussi à l’acidification de l’organisme. 

Les produits industriels

7/9
8 aliments qui acidifient trop votre organisme

Et notamment les boissons gazeuses à base de cola, même sans sucres. “Ce sont d'énormes pourvoyeurs en acide à cause de la grande quantité de phosphore qui est apportée avec ces boissons”, souligne Aurore Roose. 

L'alcool

8/9
8 aliments qui acidifient trop votre organisme

Tous les alcools participent à l’acidification de l’organisme, y compris le vin rouge

Quels sont les risques d'un organisme trop acide ?

9/9
 

> Comparez les mutuelles et augmentez le nombre de séances avec un nutritionniste !

Sources

Merci à Aurore Roose, naturopathe et sophrologue. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.